Sanofi: les avis des analystes sur les dernières actualités.

le
0

(CercleFinance.com) - Sanofi a annoncé la semaine dernière avoir déposé auprès de la SEC américaine un dossier en vue de solliciter l'accord des actionnaires pour révoquer et remplacer chaque membre du conseil d'administration de Medivation par huit nouveaux membres indépendants et hautement qualifiés.

Le groupe de santé français explique que ces candidats sont disposés à évaluer de manière juste et équitable toutes les options stratégiques de Medivation, y compris l'offre d'acquisition de Sanofi, conformément à leurs devoirs envers Medivation et ses actionnaires.

Le 28 avril, Sanofi a rendu publique une offre d'acquisition de Medivation pour 52,50 dollars par action, représentant une offre d'environ 9,3 milliards de dollars en numéraire et une prime de plus de 50% sur le cours moyen de l'action Medivation avant des rumeurs d'acquisition.

'En dépit de nos multiples tentatives, avant et après que la proposition de Sanofi a été rendue publique, Medivation a persisté à refuser d'entamer des discussions avec nous sur l'intérêt d'une transaction créatrice de valeur', a déclaré le PDG Olivier Brandicourt.

Oddo a réitéré son conseil 'alléger' et son objectif de cours de 70 euros sur Sanofi, qui vient de recevoir une recommandation favorable de la FDA (Food and Drug Administration) sur LixiLan.

Cette issue positive ne constitue pas véritablement une surprise du point de vue du broker dans la mesure où 'les questions posées aux experts par la FDA sur LixiLan était exactement les même que celles posées hier sur Xultophy de Novo, un produit de la même catégorie, qui a également reçu une recommandation favorable', explique-t-il.

LixiLan pourrait d'après ses calculs représenter 3 milliards d'euros de chiffre d'affaires au pic (2025) pour Sanofi, ce qui est, avec Lyxumia (1M milliard d'euros de potentiel), essentiel pour freiner le déclin annoncé de la division diabète du groupe sur les 3 prochains exercices, poursuit Oddo, qui a également réagi au lancement d'une procédure officielle pour obtenir le remplacement du board de Medivation.

Selon l'intermédiaire, ladite procédure témoigne des difficultés du géant pharmaceutique français d'entrer en discussions avec Medivation. Dans un communiqué, Medivation n'a de surcroît pas exclu de regarder l'option d'une vente, mais s'est surtout braqué sur le prix proposé par Sanofi considéré comme excessivement bas

Et Oddo de rappeler l'existence de rumeurs faisant état d'une ouverture des livres de comptes à Amgen et Pfizer, qui ont tous 2 des capacités bien plus importantes à son sens (trésorerie et potentiel de synergie) s'ils faisaient une offre.

Tout en maintenant sa recommandation 'neutre', Bryan Garnier ajuste sa valeur intrinsèque ('fair value') de 86 à 83 euros, dans une note où il aborde les perspectives d'évolution du géant de la santé.

Si Sanofi est encore perçue comme une entreprise de diabètes, bien que le segment ne compte que pour 17% de sa base de revenus totale en 2015, le broker s'attend à un changement.

Bryan Garnier souligne en effet que la nouvelle direction conduit une stratégie qui devrait accroitre la présence du groupe dans trois domaines clés, à savoir la santé grand public, les vaccins et les soins de spécialité sous le leadership de Genzyme.

'Chacun de ces trois domaines affiche une contribution supérieure à la moyenne à la marge opérationnelle ajustée', pointe le courtier, ajoutant que leur part dans les revenus totaux devrait passer d'un tiers à plus de la moitié à horizon du début de la prochaine décennie.

'Ceci dit, il est encore prématuré de jouer le redressement, dans la mesure où Sanofi a encore besoin d'éliminer un certain nombre d'incertitudes', prévient néanmoins l'intermédiaire.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant