Sanofi défend sa recherche, déception sur le diabète

le
0

* 18 nouveaux lancements entre 2014 et 2020 * CA potentiel cumulé de plus de E30 mds sur cinq ans * CA du diabète stable ou en légère hausse entre 2015 et 2018 * Dupilumab reconnu "découverte capitale" par la FDA * Recherche active du successeur de Christopher Viehbacher * La prévision sur le diabète déçoit, le titre baisse (Actualisé avec précisions, commentaire d'analyste, cours de Bourse) par Noëlle Mennella et Natalie Huet PARIS, 20 novembre (Reuters) - Sanofi SASY.PA , qui a limogé fin octobre son directeur général, a défendu jeudi les promesses de son portefeuille de médicaments et de vaccins mais ses prévisions de ventes relatives au diabète ont déçu, provoquant une baisse de son titre. En introduction d'un séminaire dédié à la recherche qui se tient à Boston, Serge Weinberg, PDG par intérim de Sanofi, a assuré que le comité des nominations travaillait d'arrache-pied pour recruter le meilleur des candidats pour prendre la direction générale du groupe. "Il y a un pilote aux commandes même dans cette période intérimaire", a déclaré Serge Weinberg en confirmant que la stratégie de Sanofi restait la même. Le laboratoire pharmaceutique va lancer entre 2014 et 2020 18 nouveaux médicaments et vaccins dont le potentiel de chiffre d'affaires cumulé pourrait dépasser les 30 milliards d'euros dans les cinq premières années de ventes. Six nouveaux médicaments pourraient être lancés en 2015 et environ un nouveau tous les six mois entre 2016 et 2018, a précisé le groupe. Dans le diabète, branche cruciale de Sanofi, dont elle représente plus d'un cinquième des ventes, le groupe pronostique un chiffre d'affaires global "stable ou en légère progression entre 2015 et 2018". Cette prévision a été jugée décevante par des analystes déjà échaudés par l'alerte lancée sur la dynamique des ventes de l'activité en 2015 lors de la présentation des comptes du troisième trimestre ID:nL5N0SN0MB De son côté, Elias Zerhouni le président de la recherche mondiale de Sanofi a défendu les mérites du portefeuille de Sanofi en affirmant qu'il ne l'échangerait contre aucun autre. En Bourse, l'action Sanofi a clôturé jeudi à 75,02 euros en baisse de 2,36% alors que le CAC a reculé de 0,75% et l'indice sectoriel européen .SXDP d'à peine 0,25%. Chez Leerink, l'analyste Seamus Fernandez souligne que la prévision de Sanofi sur les ventes de diabète, inférieure à ses propres prévisions, est d'autant plus décevante que le groupe prévoit un transfert "substantiel" des patients de son anti-diabétique vedette Lantus vers sa nouvelle insuline Toujeo aux États-Unis et en Europe. Les autorités sanitaires américaines devraient se prononcer au premier trimestre 2015 sur Toujeo dont les analystes attendent des ventes mondiales d'un milliard de dollars en 2018, selon les données Thomson Reuters Cortellis. LE DUPILUMAB RECONNU DÉCOUVERTE CAPITALE Egalement dans le diabète, Sanofi espère déposer un dossier de mise sur le marché auprès de la FDA pour le Lixilan dès la fin 2015. Ce produit, qui combine les deux antidiabétiques Lantus et Lyxumia dans un stylo-seringue, pourrait générer des ventes mondiales de 1,1 milliard de dollars en 2019, selon les analystes. Dans la polyarthrite rhumatoïde, Sanofi vise un dépôt de dossier pour le Sarilumab fin 2015 aux Etats-Unis et fin 2016 dans l'Union européenne et au Japon. Le marché de la polyarthrite rhumatoïde, une maladie inflammatoire chronique considérée comme d'origine auto-immune, est l'un des principaux marchés pharmaceutiques avec plus de 20 milliards de dollars de revenus en 2012. Concernant son vaccin contre la dengue, le laboratoire pense atteindre en 2016 sa pleine capacité de production, à 100 millions de doses par jour. Début novembre, Sanofi a annoncé que les tests de phase 3 du vaccin, réalisés en Amérique latine, avaient révélé l'efficacité de son vaccin qu'il espérait mettre sur le marché au cours du second semestre 2015. ID:nL6N0ST52F Selon certains analystes, tel que Deutsche Bank, les ventes du vaccin pourraient atteindre 1 milliard d'euros par an. Fruit de la collaboration du groupe avec l'américain Regeneron, le Dupilumab a par ailleurs obtenu des autorités sanitaires américaines le statut de découverte capitale dans le traitement de l'adulte atteint de dermatite atopique modérée à sévère. Ce statut va permettre d'accélérer le développement et l'examen du traitement. Les analystes estiment qu'il pourrait être lancé en 2019. Alistair Campbell de Berenberg Bank pronostique des ventes de 1,5 milliard de dollars en 2025. Le communiqué de Sanofi: http://bit.ly/1uAl6Us Le communiqué sur le Dupilumab: http://bit.ly/1F6bSnJ La présentation: http://bit.ly/1BQv0rL (Edité par Jean-Michel Bélot)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant