Sanofi : coiffé au poteau par Pfizer

le
0
Laboratoire biochimie Sanofi. (© Sanofi)
Laboratoire biochimie Sanofi. (© Sanofi)

Cinq mois après avoir lancé une offre hostile sur le capital de Medivation, Sanofi s’est fait prendre de vitesse par son concurrent Pfizer. Ce dernier s’empare de la biotech américaine pour 14 milliards de dollars. Officiellement, le français n’en proposait que 9,6.

Dès le départ, l’affaire était mal embarquée. L’offre de Sanofi, jugée trop chiche, fut violemment rejetée par le directeur général de Medivation, David Hung, réputé dur en affaire.

La presse a vite évoqué l’intérêt porté au dossier par d’autres industriels (Astrazeneca, Celgene, Pfizer, etc.). Ils ont vraisemblablement été sollicités par Medivation.

Approbation de l'Iglarlixi et GLP1 retardée

Les investisseurs ont été rassurés que Sanofi ne s’engage pas dans un bras de fer avec Pfizer, qui paye cher une société qui ne commercialise qu’un seul produit.

Néanmoins, cet échec tombe mal.

Sanofi, qui cherche des relais de croissance pour compenser la décroissance de sa division diabète, a vu la situation se dégrader sur ce front ces dernières semaines.

La demande d’approbation de l’Iglarlixi une combinaison d’insuline et de GLP1a été retardée de trois mois par l’autorité sanitaire américaine (FDA), qui exige des informations supplémentaires.

Le danois Novo Nordisk lancera son produit concurrent avant.

Par ailleurs, Sanofi a appris que

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant