Sanofi-Aventis ne cède pas face à Genzyme

le
0
Son patron, Chris Viehbacher, se dit «patient» et semble prêt à prolonger la date d'expiration de son OPA.

Chris Viehbacher, le directeur général de Sanofi-Aventis, ne faiblit pas. Il y a tout juste une semaine, Henri Termeer, PDG de la biotech américaine Genzyme, avait tenté de démontrer que ses nouvelles prévisions de résultats justifient une valorisation allant jusqu'à 89 dollars par action, soit 22,7 milliards de dollars. Un montant très éloigné des 69 dollars (18,5 milliards) offerts par Sanofi dans le cadre de son OPA hostile.

«Les objectifs financiers de Genzyme ignorent les réalités de marché et la situation actuelle de la société, a expliqué ce jeudi Chris Viehbacher. Certains d'entre eux confirment nos hypothèses et certains autres semblent tout à fait irréalistes. Sur le fond, nous n'avons rien entendu qui puisse nous inciter à modifier notre offre de 69 dollars par action.»

Genzyme confirme ses objectifs «irréalistes»

Les investisseurs non plus, semble-t-il. En évoquant des objectifs «irréalistes», le directeur général de Sanofi-Aventis fa

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant