Sanofi aurait offert 80 dollars par action à Genzyme

le
0
La biotech américaine a fait savoir ce jeudi que le directeur général de Sanofi, Chris Viebacher, avait officieusement proposé une offre de rachat allant jusqu'à 80 dollars par action avant de lancer son OPA hostile. Cette annonce a été formellement démentie par Sanofi-Aventis.

Nouveau rebondissement dans la tentative de rachat de Genzyme par Sanofi-Aventis. Après l'OPA hostile lancée par le laboratoires français ce lundi à 69 dollars par action, le conseil d'administration de la biotech américaine avait, via un communiqué, jeudi refusé à l'unanimité cette offre «inappropriée et opportuniste». Mais en plus de cela, il a fait savoir, dans un document adressé aux autorités de régulation américaines, que les deux parties avaient précédemment discuté d'une fourchette de prix de rachat allant de 69 à 80 dollars par action.

D'après le document, cette proposition a été faite lors d'une réunion, le 20 septembre, entre les deux dirigeants. Il y est aussi précisé que Chris Viebacher avait d'ores et déjà émis des doutes sur sa capacité à atteindre le haut de la fourchette a vu de son appréciation actuelle des activités du groupe.

La possibilité d'une offre plus élevée avait déjà été évoqué dans la presse à la toute fin du moi

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant