Sanef a besoin de 400 millions d'euros pour ses investissements

le
6
SANEF A BESOIN DE 400 MILLIONS D'EUROS POUR SES INVESTISSEMENTS EN FRANCE
SANEF A BESOIN DE 400 MILLIONS D'EUROS POUR SES INVESTISSEMENTS EN FRANCE

LONDRES (Reuters) - Le groupe Sanef, filiale de l'espagnol Abertis, a besoin d'une augmentation de capital d'environ 400 millions d'euros pour réaliser les investissements prévus dans le cadre du futur plan de relance autoroutier, a déclaré vendredi son directeur général.

Les négociations entre Sanef et l'Etat français ont porté sur une prolongation de deux à six ans de la durée de ses concessions autoroutières en contrepartie d'environ 700 millions d'investissement, a dit Francisco Reynes à Reuters.

Sanef "ne pourra pas effectuer un tel investissement sans une augmentation de capital", a-t-il ajouté en chiffrant le montant à environ 400 millions d'euros.

Sanef, opérateur du réseau autoroutier Paris-Normandie, Eiffage (APRR) et Vinci (Cofiroute) ont négocié pendant un an avec le gouvernement français un plan d'investissement autoroutier portant sur un montant total de 3 à 3,5 milliards d'euros. Le projet est actuellement présenté à Bruxelles, mais n'a pas encore été notifié officiellement auprès de la Commission européenne.

(Costas Pitas, Marc Joanny pour le service français, édité par Gilles Guillaume)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • nbanba le vendredi 28 fév 2014 à 21:35

    On nous a pourtant promis que les entreprises privées allaient faire mieux et pour moins cher que l'état.

  • siamonoi le vendredi 28 fév 2014 à 17:51

    et alors? si ils veulent pas on peut proposer a d'autres. sinon on nationalise. Les infrastructures d'un pays doivent etre gérée par l'etat. C'est pas vinci qui va decider si on met une ligne de train ou une autoroute

  • jean.coq le vendredi 28 fév 2014 à 17:45

    il faut bien financer les portiques pour RADAR. !!!!

  • salaf67 le vendredi 28 fév 2014 à 17:04

    ils recevront le 400 mio en subvention de l'état, empocheront les hausses de péages, et les subventions seront remboursées par le contribuable français...!!!!èè!è!è

  • bigot8 le vendredi 28 fév 2014 à 16:53

    ces voleurs qui spolient les usagers avec leurs travaux qui nous ralentissent et moi quand j achete une marchandise abimée j ai un rabais eux jamais ....des en Q laids qui ont le monopole c est l URSS des autoroutes

  • lorant21 le vendredi 28 fév 2014 à 16:43

    C'est de la relance.. à crédit. Mais sans impact sur la dette publique puisqu'elle est privée.