Sandy : New York panse ses plaies

le
0
L'ouragan Sandy a fait d'importants dégâts à New York.
L'ouragan Sandy a fait d'importants dégâts à New York.

La vie commence à reprendre son cours dans la ville la plus peuplée des États-Unis.


L'actualité de ces derniers jours a été largement dominée par l'ouragan Sandy, qui après avoir fait près de soixante-dix morts dans les Caraïbes a frappé une partie des territoires américains et canadiens, faisant une grosse centaine de victimes et provoquant des milliards de dollars de dégâts. New York a payé un lourd tribut à cette grosse colère de Dame Nature, imputée par certains experts au réchauffement climatique. Le maire Michael Bloomberg s'est montré plus prudent, jugeant l'hypothèse plausible. Que cette catastrophe naturelle majeure, sans commune mesure avec l'ouragan Irene, soit ou non la résultante d'une accélération du changement climatique, les États-Unis n'auraient en tout cas rien à perdre à ralentir la cadence en matière de rejets de gaz à effet de serre.



« La route est encore longue »


En attendant, l'édile est pleinement investi dans le dossier du relogement de ses concitoyens. « Il y en aura peut-être dix mille, peut-être cinq mille, peut-être moins », a-t-il indiqué hier lors d'une conférence de presse couverte par nos confrères de l'AFP, révisant ainsi à la baisse l'estimation de dimanche (quarante mille New Yorkais privés de logement), qui était selon ses dires « le pire des scénarios ».


Plusieurs milliers de foyers demeurent néanmoins privés d'électricité, en particulier à Staten Island, dans le Queens et au sud de Brooklyn. De même, il reste difficile de trouver de l'essence. « Pour la majorité des New Yorkais, les gros problèmes sont en voie de règlement, mais la route est encore longue », a concédé M. Bloomberg, qui a officiellement accordé son soutien à Barack Obama la semaine dernière.


Il faudra sans doute encore quelques jours, au moins, pour que la Grosse Pomme soit complètement « guérie ».


Lire la suite
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant