Sandro Gozi, ministre italien des Affaires européennes

le
0

En pleine présidence italienne de l'Union européenne, Sandro Gozi nous parle de l'axe Paris-Rome, des initiatives de croissance et de la méthode de son Premier ministre Matteo Renzi. Il évoque aussi les fameuses lettres envoyées par la Commission de Bruxelles aux gouvernements de Rome et de Paris, pour critiquer leur nouveau budget.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant