Sandro et Maje mettent le cap sur la Chine

le
0

Le groupe SMCP mise sur l'empire du Milieu où il a découvert un marché parallèle florissant pour ses marques.

La french touch propulse Sandro, Maje et Claudie Pierlot - les trois marques de SMCP - à l'international. Les ventes à l'étranger représentent déjà 40% des 420 millions d'euros de chiffre d'affaires 2013. L'objectif de Frédéric Biousse et Élie Kouby, les deux dirigeants, est de grimper à 50% en 2016 et 70% avant 2018: l'Amérique et l'Asie se tailleront alors chacune une part de 20 %. Il y a moins d'un an, quand le fonds américain KKR a racheté 65% de SMCP, l'ambition était de répliquer son succès européen. Promesse tenue.

Sur les 167 points de vente ouverts en 2013, presque tous l'ont été hors de l'Hexagone. Il en sera de même pour les 100 inaugurations de cette année. SMCP a, outre-Atlantique, 105 points de vente. 10 ouvriront encore cette année, dont plusieurs en propre sur des adresses premium, à New York, Los Angeles, Chicago. D'ici à 2015, l...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant