Sandra Thévenoud "mise en congé sans traitement"

le
0
Jean-Pierre Bel devait de toute façon quitter son poste à la fin du mois.
Jean-Pierre Bel devait de toute façon quitter son poste à la fin du mois.

Nouveau rebondissement dans l'affaire Thévenoud. La femme de l'ex-secrétaire d'État démissionné du gouvernement pour n'avoir pas réglé ses impôts pendant trois ans et qui travaillait comme directrice de cabinet du président du Sénat a été "mise en congé sans traitement", selon France Inter. Son contrat devait de toute façon se terminer à la fin du mois avec le départ annoncé de Jean-Pierre Bel, pour "raison personnelle". La sénatrice UDI-UC de l'Orne, Nathalie Goulet, s'était interrogée lundi sur le maintien de Sandra Thévenoud à son poste. "La fiscalité étant l'affaire solidaire des époux, Mme Thévenoud marque la même irresponsabilité que son mari et devrait en tirer les conséquences", avait attaqué cette vice-présidente de la commission d'enquête du Sénat sur l'évasion fiscale.Thomas Thévenoud avait démissionné jeudi, neuf jours seulement après avoir été nommé secrétaire d'État dans le deuxième gouvernement Valls, chargé du Commerce extérieur, de la Promotion du tourisme et des Français de l'étranger, pour ne pas avoir payé ses impôts pendants plusieurs années. À droite comme à gauche, les élus font maintenant pression pour qu'il abandonne son poste de député qu'il a retrouvé après sa démission du gouvernement.

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant