Sandouville perdrait la Laguna et l'Espace

le
0
Renault souhaite transférer la production des remplaçants de ces modèles haut de gamme à Douai. Et spécialiser le site normand sur les véhicules utilitaires.

Le site de Renault à Sandouville, près du Havre, pourrait perdre la fabrication des voitures haut de gamme du constructeur, sa spécialité historique. Après avoir provoqué l'ire du gouvernement avec l'affaire de la Clio 4 en début d'année -le groupe a été soupçonné de vouloir transférer toute la production de ce modèle en Turquie-, Renault, détenu à 15% par l'État, ne compte pas délocaliser les prochaines générations de la Laguna et de l'Espace à l'étranger... mais en France. Il souhaite produire ces modèles, prévus à partir de 2013, non plus en Normandie, mais sur son site de Douai, dans le Nord, où il assemble déjà la Mégane.

Les remplaçantes de la Laguna et de l'Espace «ne peuvent pas être fabriquées sur la plate-forme actuelle de la Laguna et de l'Espace à Sandouville. Cette plate-forme est à trop petits volumes», a indiqué Patrick Pélata, le patron opérationnel de Renault, début octobre, sur France Bleue Haute-Normandie. L'an dernier, s

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant