Sanders va tenter de ramener l'Amérique profonde vers les démocrates

le
0
 (Actualisé avec candidature face à Nancy Pelosi, 2 derniers 
paras) 
    WASHINGTON, 17 novembre (Reuters) - Le sénateur Bernie 
Sanders, battu par Hillary Clinton lors des primaires, a déclaré 
jeudi qu'il allait s'efforcer de faire revenir l'Amérique 
profonde vers le Parti démocrate. 
    Charles Schumer, élu mercredi chef de la minorité démocrate 
au Sénat, a chargé Sanders de cette mission reconquête en 
essayant de tirer parti de sa popularité chez les jeunes et au 
sein des électeurs de la classe ouvrière. 
    "Les vrais efforts pour transformer l'Amérique n'auront pas 
lieu au Capitole, mais dans l'Amérique profonde, chez les 
millions de personnes qui ont des difficultés économiques, et 
chez les jeunes", a déclaré Bernie Sanders, sénateur du Vermont, 
lors d'une réunion à l'initiative du journal Christian Science 
Monitor. 
    Les démocrates cherchent à rebondir après la victoire 
surprise du républicain Donald Trump à l'élection 
présidentielle, et les gains enregistrés par les républicains 
dans les deux chambres du Congrès, dont ils gardent le contrôle. 
    A en croire Bernie Sanders, les démocrates ont raison de 
dire que l'économie américaine va mieux qu'il y a huit ans à 
l'arrivée de Barack Obama, mais ils ne voient pas que la 
situation économique de la classe moyenne, elle, ne s'est pas 
améliorée depuis des décennies. 
    "Ce qu'à mon avis les démocrates ont trop souvent ignoré, 
c'est qu'au cours des 40 dernières années(...), la classe 
moyenne de notre pays s'est réduite", a-t-il dit, en ajoutant 
que les salaires réels avaient diminué tandis que les inégalités 
de revenus augmentaient. 
    Par ailleurs, Tim Ryan a annoncé jeudi qu'il était candidat 
face à la sortante Nancy Pelosi au poste de chef de la minorité 
démocrate à la Chambre des représentants, dont l'élection aura 
lieu le 30 novembre. 
    Cet élu de l'Ohio âgé de 43 ans a assuré que s'il était élu, 
il consacrerait toute son énergie à permettre aux démocrates de 
recouvrer la majorité à la chambre, qu'ils n'ont eue que pendant 
quatre des 18 dernières années. 
 
 (Valerie Volcovici; Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant