San Francisco : la police tue un Noir de 20 balles dans le corps

le
2
Veillée funèbre en l'honneur de Mario Woods, le 9 décembre dernier, à San Francisco.
Veillée funèbre en l'honneur de Mario Woods, le 9 décembre dernier, à San Francisco.

Il avait 26 ans et marchait sur un trottoir. Le 2 décembre dernier, à San Francisco, Mario Woods a été abattu par des tirs simultanés de plusieurs policiers. La scène, filmée par des passants dans la rue à l'aide de leur smartphone, laisse penser à un véritable peloton d'exécution. Recroquevillé sur lui-même, la tête rentrée dans un bonnet et le corps las appuyé contre un mur, Mario Woods a été tué par six policiers en faction sous les hurlements de la foule : « Oh my god ! Are you fucking serious ? » entend-on.

Les vidéos ont suscité un véritable tollé dans toute l'Amérique. Le maire de San Francisco lui-même a jugé les images « très perturbantes ». La police s'est évidemment justifiée, affirmant que Mario Woods était soupçonné d'avoir commis une agression à l'arme blanche quelques heures plus tôt. Il était donc particulièrement dangereux, selon elle. La police dit aussi avoir fait feu après de nombreuses sommations et après lui avoir demandé de poser son couteau à terre. Elle aurait également utilisé, en vain, un spray au poivre.

Un peloton d'exécution

Les résultats de l'autopsie sont tombés jeudi et confirment la thèse d'une bavure policière. Les scientifiques ont trouvé la trace de plus de vingt blessures par balle dans la tête, le dos et dans d'autres parties du corps de la victime. De quoi contredire sérieusement la légitime...

Lire la suite sur Le Point.frLire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 il y a 10 mois

    20 balles ça fait désordre, 2 ou 3 eussent suffit. mais pour éradiquer ces canailles....pas d'autres moyens.

  • bouchet1 il y a 10 mois

    USA : le pays de la Liberté, de l'Egalité des chances!!!