San Francisco : François Hollande se réconcilie avec les «Pigeons»

le
3
San Francisco : François Hollande se réconcilie avec les «Pigeons»
San Francisco : François Hollande se réconcilie avec les «Pigeons»

C'est fou ce que le soleil et la douceur de la Californie peuvent faire comme effet... Mercredi, à l'occasion de sa visite dans la Silicon Valley, François Hollande est tombé dans les bras de Carlos Diaz, le chef de file des Pigeons, «mouvement de défense des entrepreneurs français». A l'automne 2012, ce mouvement lancé sur Facebook était entré en rébellion contre Bercy, accusant le gouvernement de décourager «l'esprit d'entreprise» à cause d'une fiscalité jugée trop punitive. Tout un symbole du virage pro-entreprises pris par le président français depuis le début de l'année.

La réconciliation a eu lieu au "French tech Hub", une pépinière financée par le Conseil régional d'Ile-de-France pour aider les starts-up françaises installées à San Francisco. C'est là, à deux pas de la baie, dans d'anciens docks, que se sont installés des Français rêvant de création, de nouvelles technologie et de fortune. Ici, on a rarement plus de 30 ans, on travaille en jean et en baskets, et les jeunes femmes ont parfois les cheveux violets... Bref, on est «cool». Et on s'embrasse aussi. «Quand Obama va voir des entrepreneurs dans la Silicon Valley, il leur fait un hug. Monsieur le président, peut-on se faire un hug ?», interroge Carlos Diaz, le patron de Kwarter, lors d'une séance de questions réponses. Et voilà François Hollande donnant l'accolade, sous l'?il des caméras, à cet opposant qui accusait encore le gouvernement français de faire fuir les talents à l'étranger. Le président à visiblement lui-même été surpris. Certes, admet Fleur Pellerin, la ministre de l'Economie numérique, «j?ai passe la pommade à Carlos Diaz, mais de là à faire un hug au président...»

Quand Hollande vante «le modèle de la Californie»

En l'occurrence, François Hollande s'est prêté au jeu. Et pour cause : durant tout son passage dans la Sillicon Valley, le président n'a eu de cesse de vanter «le modèle de la ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le jeudi 13 fév 2014 à 10:27

    C'est un piège...C pour mieux les tirer à vue ?!!!...:-)))

  • M8252219 le jeudi 13 fév 2014 à 08:12

    il lance des appâts aux pigeons qui en ont vu d'autres.ILS ATTENDRONT L'ASSAINISSEMENT DES DÉPENSES DE L'ÉTAT POUR PENSER À REVENIR EN FRANCE .

  • Pienegro le jeudi 13 fév 2014 à 07:36

    Hollande est un opportuniste et une girouette!Bref c''est un petit homme sans rien sous le slip!