San Francisco encadre la location saisonnière entre particuliers

le
0

28 octobre (Reuters) - Les particuliers souhaitant louer leur logement pour de courtes périodes devront désormais prouver qu'ils y résident au moins neuf mois dans l'année et s'acquitter d'une taxe de séjour, en vertu d'un décret signé lundi par le maire de la ville. Ed Lee a déclaré que cette législation était destinée à empêcher des dérives, comme la transformation de résidences privées en hôtels à part entière et l'expulsion de locataires à l'année, tout en permettant aux particuliers d'avoir une source de revenus supplémentaires. Ces dispositions, qui entreront en vigueur en 2015, visent à mieux encadrer une activité lucrative et en pleine expansion. Les propriétaires souhaitant proposer leur logement à la location de tourisme devront en être inscrit sur un registre et s'acquitter d'une taxe de séjour représentant 14% de l'argent gagné. Les prix de l'immobilier ont bondi ces dernières années à San Francisco et l'essor de services comme Airbnb, plateforme de location de logements entre particuliers, fait craindre une aggravation de la pénurie de locations disponibles pour les locaux. (Aaron Mendelson, Mathilde Gardin pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant