Samsung va lancer un smartphone à écran courbe

le
0
Samsung va lancer un smartphone à écran courbe
Samsung va lancer un smartphone à écran courbe

Samsung a annoncé mercredi qu'il dévoilerait le mois prochain un téléphone multifonctions doté d'un écran courbe, une innovation technologique destinée à conforter le groupe sud-coréen à sa place de numéro un mondial sur le secteur des smartphones.Les écrans courbes en sont à leur début et le but ultime est de créer des écrans flexibles afin de pouvoir les rouler ou les plier."Nous allons introduire un téléphone multifonctions avec un écran courbe en octobre", a indiqué à la presse D.J. Lee, chef du marketing de la branche mobile de Samsung, sans donner d'autres détails.Pour qu'un écran puisse réellement être flexibe , tordu, plié ou roulé, il faut que les composants de l'appareil, dont la batterie, puissent eux aussi être pliables, ce qui n'est pas encore à l'ordre du jour.Des télévisions à écrans larges proposées par plusieurs groupes, dont Samsung et LG, lui aussi coréen, possèdent déjà des écrans courbes. Ces écrans sont censés "plonger" le téléspectateur dans l'image, mais les appareils sont bien plus chers que des télévisions classiques.Début septembre, Samsung avait dévoilé au public sa montre permettant de téléphoner, consulter ses mails, faire des photos et écouter de la musique, lors du salon de l'électronique grand public IFA de Berlin.Contrairement à la rumeur, la Galaxy Gear, relativement imposante au poignet ne dispose pas d'un écran flexible mais d'un écran tactile carré monté sur un bracelet.La presse spécialisée a émis un jugement mitigé sur cet appareil, critiquant notamment le fait qu'il ne fonctionnait que connecté avec le dernier smartphone de Samsung, le Galaxy Note III.La Galaxy Gear et le Galaxy Note III seront mis en vente dans 140 pays d'ici fin octobre et la direction du sud-coréen se déclare confiante."Nous avons été tellement critiqués lorsque nous avons lancé la série des Galaxy Note (...) mais nous avons en fait créé un nouveau segment pour ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant