Samsung suspend les ventes du Galaxy Note 7 à cause d'un risque d'explosion

le , mis à jour à 17:31
0
Samsung suspend les ventes du Galaxy Note 7 à cause d'un risque d'explosion
Samsung suspend les ventes du Galaxy Note 7 à cause d'un risque d'explosion

Coup dur pour Samsung Electronics. Le géant sud-coréen va suspendre les ventes de son smartphone Galaxy Note 7, dont la batterie de certains modèles a vraisemblablement explosé. Dans un communiqué, Samsung a confirmé un problème avec les batteries et a prévu de remplacer les appareils défectueux. 

Lancé le 19 août, le Galaxy Note 7 s'est écoulé à un million d'exemplaires en Corée du Sud, mais également aux Etats-Unis. Sa commercialisation en Europe était prévue dans les prochains jours.

 

Des photos et des vidéos en ligne

Le report temporaire des livraisons des Galaxy Note 7 vise à éviter que l'incident n'entame l'image de la marque sud-coréenne. Le géant de la téléphonie a précisé qu'il remplacerait les appareils de tous ceux qui ont acheté ce smartphone à écran large.

35 d'entre eux ont d'ores et déjà présenté ce problème de batterie, selon Samsung. Cela fait quelques semaines que des utilisateurs postent en ligne des photos et vidéos de leur exemplaire de Note 7, dont certaines parties sont totalement carbonisées. Ces internautes affirment que le smartphone a soudainement pris feu.

 

Coup dur face à Apple et Huawei

Il s'agit d'un revers pour le géant de la téléphonie qui avait annoncé fin juillet une hausse de son bénéfice net meilleure que prévue au deuxième trimestre, grâce aux ventes solides de ses téléphones haut de gamme Galaxy S7 et S7 Edge. Ces défaillances ont également touché Apple, qui était eu centre d'une polémique en 2013 sur l'explosion d'écrans d'iPhone 4. Aujourd'hui, le marque au logo à la pomme est pointé du doigt pour la qualité de ses écrans tactiles. 

Pour Samsung, sa division mobile est la part du lion de son activité. Mais ces dernières années, le groupe sud-coréen s'est retrouvé pris entre le marteau d'Apple, s'agissant du haut du panier, et l'enclume des fabricants chinois comme Huawei pour ce qui est du moyen et de l'entrée de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant