Samsung paiera Microsoft pour chaque smartphone vendu

le
0
Microsoft, qui revendique la propriété de brevets sur Android utilisé dans les téléphones du géant coréen, touchera des royalties. Google, concepteur du système d'exploitation gratuit, crie au scandale.

«Android n'est pas gratuit». Steve Ballmer, PDG de Microsoft, l'avait répété dans une interview à la chaîne CNN. Le géant de l'informatique, qui estime que cette plateforme viole plusieurs de ses brevets, demande à tous les fabricants de terminaux l'utilisant de lui verser des royalties. Après les taïwanais Acer et HTC, c'est donc au tour de Samsung de plier. Le géant coréen a signé un accord en ce sens mercredi l'obligeant a verser des redevances à Microsoft sur les ventes de chacun de ses smartphones régis par le système Android.

Les termes de cet accord sont restés très confidentiels. La note que devrait payer Samsung pourrait toutefois être aussi salée que celle d'HTC qui verserait environ 5 dollars par smartphone. Le succès du Samsung Galaxy SII devrait donc pleinement profiter au géant de l'informatique.

En plus de cet accord financier, Samsung s'engage à aider au développement et à la commercialisation du système maison Windows Phone. Le géant coré

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant