Samsung mise sur l'intelligence artificielle pour contrer Apple et Huawei

le , mis à jour le
0
Ce 29 mars, le fabricant coréen a rassemblé 1 500 personnes au Lincoln Center, une salle de théâtre connue de New York, pour annoncer son Galaxy S8. 
Ce 29 mars, le fabricant coréen a rassemblé 1 500 personnes au Lincoln Center, une salle de théâtre connue de New York, pour annoncer son Galaxy S8. 

Dure année que celle qui vient de s'écouler pour le fabricant coréen, qui a perdu sa place de premier constructeur de smartphones au monde fin 2016 (Apple lui a ravi le titre au cours du dernier trimestre, et le chinois Huawei s'est fixé deux ans pour devenir leader). Mais, surtout, Samsung a dû gérer l'explosion d'une vingtaine de Galaxy Note, ce téléphone ultralarge doté d'un stylet. Pendant quatre mois, ils étaient tout simplement interdits de vols aériens sur les compagnies américaines et européennes. L'interdiction a été levée fin janvier, alors que le fabricant coréen avait récupéré les téléphones et mis en place une nouvelle procédure de fabrication des batteries. Ce 29 mars, le fabricant coréen a rassemblé 1 500 personnes au Lincoln Center, une salle de théâtre connue de New York, pour annoncer sa revanche.

L'empire contre-attaque

Le Samsung S8 sera disponible en France le 13 avril avec un écran de 5,8 pouces (14,73 cm) et dans une version Samsung S8 Plus à 6,2 pouces (15,74 cm). Ce qui les caractérise avant tout, c'est la taille laissée à l'écran tactile courbé sur les bords, laissant une place immersive à l'image. L'écran bord à bord couvre la quasi-totalité de la surface de téléphone, ce qui permet de passer d'un format 16:9 à 18,5:9. « C'est la première fois que l'on change à ce point l'apparence d'un smartphone depuis dix ans », explique...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant