Samsung espère des bénéfices record mais inférieurs aux prévisions

le
0
Samsung espère des bénéfices record mais inférieurs aux prévisions
Samsung espère des bénéfices record mais inférieurs aux prévisions

Samsung Electronics Co. a annoncé vendredi qu'il s'attendait à de nouveaux bénéfices record au second trimestre et inférieurs cependant aux prévisions du marché, pessimiste quant aux ventes du Galaxy S4, rival de l'iPhone 5 d'Apple.Samsung escompte un bénéfice opérationnel compris entre 9.300 milliards de wons (8,2 milliards de dollars) et 9.500 milliards (8,3 milliards de dollars) sur la période avril-juin.Cela représente une augmentation de 47% par rapport aux bénéfices de 6.460 milliards de wons de l'an dernier, a indiqué le leader mondial des smartphones, des puces électroniques et des télévisions à écran plat.Cela correspond aussi à une augmentation de 8,2% par rapport au précédent trimestre, au cours duquel de bonnes ventes de smartphones avaient pourtant permis au géant sud-coréen d'atteindre des bénéfices de 8.780 milliards de wons.Mais les analystes prévoyaient un bénéfice opérationnel de plus de 10.000 milliards de wons pour le deuxième rapport intermédiaire de 2013."La demande en smartphones haut de gamme, à prix élevé, accuse une croissance ralentie, ce qui pèse sur la marge bénéficiaire de Samsung", estime Lee Seung-Woo chez IBK Investment and Securities.Baisse des notationsLa plus grande firme technologique de la planète en terme de revenus a perdu près de 30 milliards de dollars en capitalisation boursière depuis la mi-mars, avant le lancement du Galaxy S4 le 26 avril. L'action perdait encore 2% vendredi matin à Séoul.Plusieurs maisons de courtage ont abaissé leur notation de crainte que le S4, qui présente peu d'innovations par rapport à son prédécesseur, ne se vende mal.En outre, "le marketing dispendieux réalisé pour le Galaxy S4 a réduit la performance de sa division mobile", laquelle apporte 75% des revenus du groupe, a relevé Kim Young-Chan chez Shinhan Financial Investment.Ses divisions de semi-conducteurs et écrans devraient en revanche présenter de "bons ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant