Samsung en reconquête au congrès de Barcelone

le
0
Samsung en reconquête au congrès de Barcelone
Samsung en reconquête au congrès de Barcelone

(AFP) - La conglomérat sud-coréen, qui a vu en 2014 son statut de leader mondial du marché des smartphones s'effriter sérieusement, sera très attendu lors du Congrès mondial de la téléphonie mobile qui s'ouvre lundi à Barcelone, où seront également scrutées les dernières tendances en matière d'objets connectés.Le constructeur présentera dès la veille dans un hôtel de la cité catalane son nouveau vaisseau amiral, le Samsung Galaxy S6, et sa déclinaison probable, le Samsung Galaxy S6 Edge, une phablette qui devrait être dotée d'un écran tactile aux bords incurvés.

L'enjeu est énorme pour Samsung, qui a subi un véritable effondrement de ses ventes l'an passé. Selon le cabinet IDC, sa part du marché mondial est passée de 34% début 2014 à 20% au dernier trimestre et sa première place ne tient plus qu'à un fil face à l'américain Apple, qui sera comme à son habitude absent en Catalogne.

Le prix des deux appareils dévoilés dimanche pourrait être plus élevé que celui de leurs concurrents directs, l'iPhone 6 et l'iPhone 6 Plus, et être compris entre 749 euros et 1049 euros selon les versions.

Ce positionnement très "premium" serait une décision risquée pour Samsung, jusqu'à présent considéré comme meilleur marché qu'Apple avec des performances similaires.

Car, outre la marque à la pomme, le groupe doit aussi compter avec l'émergence de constructeurs chinois de plus en plus agressifs, tels que Xiaomi et Huawei, dont les produits s'échelonnent de l'entrée jusqu'au haut de gamme.

Le salon se déroulera dans un contexte particulier, quelques jours après les révélations sur un piratage des clés de chiffrement de cartes SIM du fabriquant Gemalto par les services de renseignement américain et britannique.

Le retentissement de cette affaire illustre, s'il en était besoin, l'importance qu'a prise la téléphonie mobile aujourd'hui, surtout depuis l'introduction des smartphones.

Un vrai enjeu économique

Selon ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant