Samsung affiche son pessimisme pour le 3e trimestre

le
0
CHUTE DU BÉNÉFICE DE SAMSUNG
CHUTE DU BÉNÉFICE DE SAMSUNG

par Se Young Lee

SÉOUL (Reuters) - Samsung Electronics a publié jeudi un bénéfice d'exploitation en baisse de 24,6%, à son plus bas niveau depuis deux ans, et a évoqué des prévisions incertaines pour son activité clé de téléphonie mobile.

Sur la période avril-juin, son bénéfice opérationnel marque un troisième trimestre consécutif de baisse et recule à 7.200 milliards de wons (5,2 milliards d'euros), à son plus bas niveau depuis le deuxième trimestre 2012.

Ces chiffres sont conformes aux résultats provisoires annoncés début juillet.

Dans la division mobile, le bénéfice est tombé à 4.420 milliards de wons contre 6.280 un an plus tôt, là aussi à son plus bas niveau depuis deux ans.

Le géant sud-coréen a déclaré que les conditions d'activité demeureraient difficiles au second semestre, entraînant un net repli du titre, qui a terminé en baisse de 3,7% à la Bourse de Séoul.

"Compte tenu de l'intensification de la concurrence sur les prix et les équipements ainsi que le lancement de nouveaux modèles concurrents, il est difficile de prévoir une amélioration des bénéfices après le deuxième trimestre", a déclaré le vice-président Kim Hyun-joon, interrogé au sujet de l'activité téléphonie mobile lors d'une conférence téléphonique avec des analystes.

Le groupe s'attend également à une baisse du prix de vente moyen dans sa division mobile au troisième trimestre par rapport au précédent.

Samsung prévoit cependant une hausse de 10% de ses ventes de téléphones au troisième trimestre par rapport au trimestre précédent, notamment grâce au lancement attendu en septembre du Galaxy Note 4.

Le groupe coréen est pris en tenailles entre le haut de gamme, où son smartphone vedette le Galaxy S5 a été surpassé en mai par l'iPhone 5S d'Apple, et l'entrée de gamme où ses appareils subissent la concurrence des fabricants chinois.

Samsung s'est engagé à donner un coup de jeune à sa gamme de produits et à la resserrer tout en adoptant une politique de prix agressive.

Selon les chiffres publiés mercredi par le cabinet d'études IDC, la part de marché de Samsung a reculé à 25,2% au deuxième trimestre, contre 32,3% un an plus tôt.

"Il y avait la nécessité d'une orientation positive pour les résultats du troisième trimestre or il semble que le groupe dise que les perspectives ne sont pas reluisantes, excepté dans la branche semiconducteurs", a déclaré le gestionnaire de fond Kim Hyun-su d'IBK Asset Management.

La division puces de Samsung a généré un bénéfice de 1.860 milliards de wons.

(avec Kahyun Yang, Mathilde Gardin pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant