Samoa : Lima évite la prison

le
0

L'ancien capitaine des Samoa, Brian Lima, n'ira pas derrière les barreaux. Accusé d'avoir causé des blessures graves mais également d'avoir menacé avec une arme son ex-épouse et mère de ses trois enfants Sina Retzlaff en décembre dernier, l'ancien ailier de 41 ans - qui a notamment joué au Stade Français - échappera finalement à la prison selon la chaîne de télévision néo-zélandaise TVNZ, alors qu'il risquait jusqu'à sept années d'emprisonnement.

La juge de la Cour suprême samoane Ida Malosi, qui avait déclaré Lima coupable à l'issue du procès début juin, a finalement prononcé une sentence de deux ans de contrôle judiciaire. Une décision consternante qui banalise les violences infligées aux femmes dans un pays où 46% d'entre elles reconnaissent souffrir de violences physiques ou sexuelles en couple.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant