Samia Ghali, l'icône des cités

le
1
PORTRAIT - De sa naissance dans une famille algérienne fraîchement débarquée dans le nord de Marseille aux ors du Sénat, où elle est entrée en 2008, Samia Ghali, 45 ans, affiche un parcours exemplaire.

Pantalon noir, veste rouge profond et talons hauts, Samia Ghali, «l'icône des cités», «la courageuse», comme elle s'affichait pendant la campagne, s'est offert un vrai bain de foule dimanche soir, sur le Vieux Port puis à la fédération socialiste des Bouches du Rhône, où elle fut la seule avec l'autre finaliste, Patrick Mennucci, à venir saluer les militants et la presse. Samia, comme l'appellent tous les habitants des quartiers populaires dont elle est issue et dont elle est l'élue aujourd'hui, exultait. De sa naissance d'une famille algérienne fraîchement débarquée dans le bidonville de Bassens dans le 15ème arrondissement, au nord de Marseille, aux ors du Sénat où elle est entrée en 2008, elle affiche, à 45 ans, un parcours exemplaire. Très tôt, elle s'est ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2683479 le lundi 14 oct 2013 à 12:44

    allah akbar