Samedi chargé sur les routes : retour progressif à la normale

le
0
Samedi chargé sur les routes : retour progressif à la normale
Samedi chargé sur les routes : retour progressif à la normale

Encore un week-end chargé sur les routes de France. Cette fois, il y a plus de retours que de départs en vacances, selon Bison Futé. Ce samedi était classé orange au niveau national, pour les départs comme les retours. Mais «la couleur rouge était affichée dans la moitié sud du pays dans le sens des retours», «sur le pourtour méditerranéen ainsi qu'entre la frontière espagnole et la ville de Bordeaux», souligne Bison Futé.

Si en effet les bouchons se sont multipliés, ils n'ont pas atteints les sommets du week-end précédent. Le pic de bouchons cumulés sur l'ensemble du pays était aux environs de 350 km en milieu d'après-midi, bien loin des 877 totalisés une semaine auparavant.

A partir de 17 heures environ, les embouteillages ont commencé à fondre progressivement. Vers 20 heures, on ne dénombrait plus que 150 km au total, uniquement dans le sens des retours, tandis que la circulation était parfaitement fluide en région parisienne.

Les principales difficultés à 20 heures, uniquement dans le sens des retours.

> De l'Espagne à Paris par Bordeaux, A63 à Lugos 8 km, A10 à Sorigny 14 km et à Chambray les Tours 11 km

> De l'Espagne à Orange par A9 à Lattes (près de Montpellier) 10 km

> De l'Espagne via Narbonne direction Bordeaux A9, à Banyuls (frontière espagnole) 10 km

> Vallée du Rhône Orange ? Lyon, A7, Orange 5 km, Montélimar 5 km, Loriol sur Drôme 5 km, Tournon sur Rhônes 5 km

> Depuis la Méditerranée vers Orléans, A75 à Brioude (Haute-Loire), 22 km (deux accidents en cours à 20 h)

> Depuis la Méditerranée vers Vierzon A20, Vierzon 5 km, A71 Vierzon, 5 km

> De grand Ouest vers Paris A29 à Cottevrard (nord de Rouen) 10km

Dimanche 25 août. Ça sera vert pour les départs et orange pour les retours au niveau national. «Evitez de circuler entre 15 heures et 19 heures pour un long trajet vers le nord» et «de rentrer des zones côtières vers les grandes ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant