SALON-Toyota envisage 2 nouvelles usines, au Mexique et en Chine

le
0

DETROIT/TOKYO, 13 janvier (Reuters) - Toyota 7203.T est en train de mettre fin au gel de ses constructions de nouvelles lignes d'assemblage en vigueur depuis trois ans et envisage d'ouvrir deux nouvelles usines, en chine et au Mexique, a-t-on appris de quatre dirigeants informés des projets du groupe. Le géant japonais de l'automobile a déjà achevé des études de faisabilité en Chine et au Mexique, ont précisé ces sources et "les équipes sont prêtes à passer à l'exécution", a dit l'une d'elles. Les sources ont été interrogées au cours des dernières semaines. Jim Lentz, directeur des activités nord-américaines de Toyota, a déclaré lundi qu'après "une suspension de trois ans" des investissements dans de nouvelles capacités, ceux-ci pourraient reprendre. Interrogé lors du Salon automobile de Detroit, il s'est toutefois refusé à tout commentaire sur des projets de nouvelles installations d'assemblage en Chine et au Mexique. "Nous allons recommencer à croître", a-t-il dit à Reuters. "Mais pas de la même manière que dans le passé. Ce ne sera pas la croissance à tout prix." Une reprise de l'augmentation des capacités de production de Toyota accroîtrait la pression sur ses grands concurrents, à commencer par General Motors GM.N et Volkswagen VOWG_p.DE sur un marché mondial qui est loin d'avoir résolu tous ses problèmes de surcapacités. Un porte-parole du groupe japonais à Tokyo a déclaré que "si la demande dépasse les capacités une fois que nous aurons épuisé toutes les solutions pour optimiser la capacité de nos usines existantes, alors nous envisagerons d'augmenter les capacités". "Nous n'avons pris aucune décision à ce stade", a-t-il ajouté. (Norihiko Shirouzu et Maki Shiraki, Marc Angrand pour le service français)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant