SALON-Ford et Toyota s'allient pour contrer les géants du net

le
0
    LAS VEGAS, 4 janvier (Reuters) - Toyota  7203.T  et Ford 
 F.N  ont annoncé lundi qu'ils utiliseraient le même système 
pour permettre la connexion de smartphones à leurs véhicules et 
appelé les autres constructeurs à se joindre à eux pour contrer 
les ambitions des géants de la Silicon Valley dans le domaine 
des voitures connectées.  
    Le groupe japonais, numéro un mondial des constructeurs 
automobiles en termes de ventes, a décidé d'adopter un logiciel 
développé par Ford, le numéro deux américain.  
    Les deux constructeurs veulent faire de cette technologie 
baptisée SmartDeviceLink, ou SDL, la référence pour connecter 
smartphones et tableaux de bord afin de réduire leur dépendance 
à l'égard d'Apple  AAPL.O  et de la maison mère de Google, 
Alphabet  GOOGL.O .  
    Ce système permet de commander le combiné par 
l'intermédiaire des commandes du tableau de bord ou de la 
reconnaissance vocale, afin par exemple de diffuser de la 
musique dans l'habitacle ou d'afficher des itinéraires sur un 
écran du tableau de bord.     
    D'après Ford, les constructeurs japonais Honda  7267.T , 
Subaru et Mazda  7261.T , ainsi que le français PSA Peugeot 
Citroën  PEUP.PA  envisagent également de recourir à la 
technologie SDL.  
    L'adoption d'une norme indépendante d'Apple ou de Google 
pourrait également être accueillie favorablement en Chine. Dans 
ce pays, qui constitue le premier marché automobile du monde, 
les deux groupes américains sont largement distancés par les 
géants locaux comme Alibaba  BABA.N  dans les services mobiles.  
    
    Le constructeur américain a précisé que les développeurs de 
technologies de connectivité pour l'automobile QNX Software 
Systems et UIEvolution devraient eux aussi adopter la 
technologie SDL.  
    Les systèmes d'info-divertissement de QNX, division du 
canadien BlackBerry  BB.TO , sont utilisés par une quarantaine 
de constructeurs automobiles.  
    Même s'ils tentent d'éviter de devenir trop dépendant des 
géants californiens, de nombreux constructeurs font appel aux 
systèmes CarPlay d'Apple et Android Auto de Google pour répondre 
à la demande des conducteurs désireux d'avoir une meilleure 
compatibilité entre leur téléphone et leur voiture.  
 
 (Joseph White; Myriam Rivet pour le service français, édité par 
Wilfrid Exbrayat) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant