Salon de l'agriculture : les perpectives du secteur en 2025

le
0
Salon de l'agriculture : les perpectives du secteur en 2025
Salon de l'agriculture : les perpectives du secteur en 2025

Alors que François Hollande inaugure ce samedi le 51ème Salon de l'agriculture, qui se tient à la porte de Versailles jusqu'au 2 mars, les 436.000 exploitants français s'interrogent sur leur avenir. Cette profession, qui regroupe près de 770 000 salariés (3,3% de la population active), est chahutée par des crises à répétition, des règles environnementales de plus en plus contraignantes et une concurrence internationale de plus en plus forte. 

Avant ses Etats Généraux, ce vendredi après-midi, auxquels assisteront quatre ministres - Stéphane Le Foll (Agriculture), Guillaume Garot (Agroalimentaire), Michel Sapin (Emploi) et Philippe Martin (Ecologie) - la FNSEA attend très vite des réponses du gouvernement sur la lourdeur de la réglementation, la modernisation des exploitations et le coût du travail. D'autant que la Politique agricole commune (PAC) pour les sept années à venir est loin de faire l'unanimité, notamment chez les céréaliers qui se sentent lésés.

Depuis septembre, le ministère de l'agriculture a demandé aux acteurs des différentes filières de se livrer à un exercice prospectif pour dessiner la France agricole en 2025. Les conclusions viennent d'être remises au ministre Stéphane Le Foll. Plusieurs priorités sont partagés par l'ensemble de la fillière. Il faudra s'adapter et savoir gérer la volatilité des marchés, renforcer la coopération entre les filières, favoriser l'exportation, moderniser les exploitations... Sur cette base, un plan d'action global sera établi d'ici à fin mai, avec des feuilles de route par filière, détaillant les actions à conduire tant par les pouvoirs publics que par les filières elles-mêmes, et fixant pour chacune des calendriers et des points d'étape. En outre, dès le 17 mars, le gouvernement installera un comité export rassemblant les pouvoirs publics et les filières.

VIDEO. Avant le Salon, des états généraux de l'agriculture

Les différents enjeux ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant