Salon de l'agriculture : bio, es-tu là ?

le
0
Moins de 5 % des exploitations agricoles en France sont engagées dans l'agriculture biologique.
Moins de 5 % des exploitations agricoles en France sont engagées dans l'agriculture biologique.

À l'occasion du Salon de l'agriculture 2015, Le Point est allé à la rencontre des agriculteurs biologiques. Peine perdue : sur la dizaine d'éleveurs et producteurs interrogés, aucun n'est engagé dans ce type d'agriculture. Si certains insistent sur leur passage imminent au tout-bio, ou sur leur engagement "naturel", beaucoup restent en dehors du circuit de "l'agroécologie". "Si tous les agriculteurs passaient aujourd'hui en bio, peu arriveraient vraiment à s'en sortir", avoue un éleveur de vaches. Pourquoi poursuivent-ils tous en agriculture traditionnelle ? "Le prix auquel la production biologique est vendue actuellement est insuffisant pour me faire convertir au bio, assure un agriculteur. Je ne serais pas rentable." Un autre avance la baisse éventuelle de la production, après un passage au bio : "Tous les engrais que nous utilisons aujourd'hui sont bien évidemment destinés à nous faire produire plus. Sans cela, je vais produire moins et mon exploitation sera en péril", craint un éleveur de moutons reproducteurs. La note d'espoir vient d'un autre éleveur de moutons : "Je ne suis peut-être pas bio, mais je travaille au naturel, ce qui est presque bio, affirme-t-il. Les années 80, c'est fini. À l'époque, près de 90 % des agriculteurs français ne se souciaient pas de la manière dont ils produisaient. Aujourd'hui, le gouvernement leur dit de revenir en arrière. Ce n'est certes pas facile, mais les autorités vont les obliger à...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant