Salon de l'agriculture : Bella est sur les rotules

le
1
Salon de l'agriculture : Bella est sur les rotules
Salon de l'agriculture : Bella est sur les rotules

Elle tient le premier rôle. D'ailleurs, pour se frayer un chemin jusqu'à la vedette, il faut jouer des coudes entre le crépitement des flashs et les badauds ébahis. «Bella», indiquent les panneaux fléchés menant jusqu'à l'enclos de l'égérie du salon de l'agriculture* 2014, une vache tarentaise de 7 ans. La jolie rousse connaît son texte sur le bout des sabots : lèchement de babines, coup de museau dans le foin et quarts de tour réguliers  ponctués de meuglements.

«Elle est belle et féminine. Mais elle est mieux sur la photo. C'est photoshopé ?», s'interroge Alain, 60 ans. Au milieu des smartphones brandis à bout de bras, un doute s'insinue. «Ce n'est pas elle, son pelage est moins vif, son museau est plus bas», remarque Fatoumata, 30 ans. «Et ses cornes ne sont pas toutes blanches», renchérit son fils, Mickaelou, 7 ans, levant les yeux dubitatifs de son billet d'entrée avec la photo de Bella imprimée, pour comparer avec le modèle exposé.

Groseille, la doublure

«Bella est partie se reposer, elle est remplacée par une copine. Elle revient bientôt», annonce un panonceau disposé à droite de l'enclos en partie caché par des visiteurs trop ravis de rencontrer une star. Ce mardi après-midi, au salon de l'agriculture la «copine» de Bella est donc Groseille, sa remplaçante officielle qui monte sur les planches quand la vedette accuse un coup de pompe.

«On est venu avec deux vaches car Bella se fatigue, avec les flashs, le bruit la chaleur et le fait d'être isolée», explique Stéphane Tourt, son éleveur savoyard, à la tête d'un troupeau de 58 bêtes dont le lait sert à fabriquer le fromage Beaufort. Aux alentours de la sieste, la belle part se reposer à quelques stands de là. Les yeux cernés de noir, un brin abattue, elle rumine au calme. Groseille, «brave mais plus agitée» selon l'éleveur, car plus jeune de 4 ans, pourrait un jour éclipser la star. «Pour l'instant elle ne pèse que ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • papy988 le mercredi 26 fév 2014 à 06:10

    Ca c'est de l'info. Tout ce remue menage pour une vache qui finira en pot au feu.