Salon de l'aéronautique du Bourget : vers une envolée des commandes

le , mis à jour à 16:46
3
Salon de l'aéronautique du Bourget : vers une envolée des commandes
Salon de l'aéronautique du Bourget : vers une envolée des commandes

Inauguré ce lundi par François Hollande avant l'ouverture au public à partir de vendredi, le 51ème Salon de l'aéronautique et de l'espace du Bourget devrait montrer la bonne santé de ce secteur avec l'annonce de grands contrats à la fois dans le civil et peut-être dans le militaire avec le Rafale. Alors que le chef de l'Etat a découvert ce lundi matin le cockpit du nouvel Airbus A 350 lors d'un petit vol entre Orly et Le Bourget, c'est une nouvelle fois le match Airbus-Boeing qui va retenir l'attention. Ces derniers jours, l'européen Airbus et l'américain Boeing ont nettement relevé leurs prévisions de croissance pour les 20 années à venir.

Lors de cette visite, le président de la République  a tenu à saluer «l'excellence française». «C'est un rendez-vous mondial. Ce rendez-vous peut nous permettre d'avoir confiance», a-t-il expliqué en ajoutant : «Le secteur aéronautique a créé 10 000 emplois l'année dernière et"nous avons l'espoir d'en créer presque autant à l'horizon 2017. Nous aurons des bonnes nouvelles tout au long de ce salon.» 

Déjà des commandes. A peine les portes du salon ouvertes, les commandes commencent à tomber : la compagnie saoudienne Saudi Arabian vient de signer pour 20 Airbus A330-300 Regional, le premier contrat pour cet appareil, et 30 monocouloirs A320ceo, pour un montant catalogue d'environ 8 milliards de dollars. De son côté, le loueur d'avions Air Lease Corp a passé une commande ferme pour un  A350-900, un A321ceo et trois A320ceo. Chez Boeing, la compagnie Garuda (Indonésie) a signé une lettre d'intention pour 60 Boeing. C'est aussi la compagnie EVA Airways qui a annoncé vouloir acheter cinq 777. Qatar airways a commandé de son côté 14 long-courriers 777 pour un montant de 4,8 milliards de dollars.

Même enthousiasme chez l'avionneur franco-italien ATR, qui vient de recevoir une commande ferme pour 46 appareils et 35 options, soit des contrats de 1,98 milliard de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ANOSRA le lundi 15 juin 2015 à 15:16

    FH s'attribue les 10000 créations d'emplois ? "Le secteur aéronautique a créé 10 000 emplois l'année dernière et"nous avons l'espoir d'en créer presque autant à l'horizon 2017." et oublie les 600000 détruits par sa politique fiscale dès son arrivée en 2012 !

  • tes7777 le lundi 15 juin 2015 à 13:50

    des commandes très médiatiques qui seront pour la plupart annulées dans le plus grand silence !

  • TIKITI13 le lundi 15 juin 2015 à 12:11

    Les perspectives des bons de commandes.... c'est tout ce qu'on va nous offrir au sujet d'un tel formidable Salon ?????..... Il y aurait tellement de didacticiels à exposer concernant l' Aéronautique !.... mais, c'est bien sûr, personne n'est à la hauteur dans nos mé.dias, uniquement "babalistiques".... Et dire que la France fut un des berceaux de cette noble et sensationnelle Aventure !!!