SALON-Citroën a vendu 50.000 Cactus en Europe, lorgne la Chine-DG

le
0

* 50.000 ventes depuis le lancement, au-dessus des objectifs * Après l'Europe et les émergents, un lancement en Chine à l'étude * Le "style" Cactus pourrait être atténué sur la prochaine C3 (Actualisé avec précisions) par Gilles Guillaume GENEVE, 3 mars (Reuters) - Citroën estime avoir gagné son pari avec la C4 Cactus, emblème du repositionnement de la marque, et étudie le projet de commercialiser cette voiture au design audacieux sur plusieurs grands marchés d'Asie, notamment en Chine. Dans une interview à Reuters lors des journées presse du 85e salon de l'automobile de Genève, la directrice générale de Citroën, Linda Jackson, a déclaré que le véhicule révélé en février 2014 avait été vendu à 50.000 exemplaires en Europe depuis son lancement en juin dernier. "C'est au-dessus de notre objectif, c'est une réussite commerciale, mais aussi une vraie histoire pour la marque, un nouveau chapitre", a-t-elle déclaré. Linda Jackson en veut pour preuve que la voiture, fabriquée à Madrid, est lancée cette année hors d'Europe sur plusieurs marchés émergents (Maghreb, Turquie et Malaisie), ainsi qu'en Afrique du Sud, en Australie, au Brunei et dans trois pays d'Amérique latine. Une commercialisation en Chine, au Japon, à Taïwan et en Corée est également à l'étude, a-t-elle ajouté, précisant dans le cas de la Chine que la question d'une production sur place n'avait pas encore été tranchée. En 2015, première année pleine pour la voiture, le cumul des ventes pourrait tourner autour de 100.000 unités. Selon des données d'analystes, un tel score resterait toutefois bien inférieur aux 210.000 Renault Captur RENA.PA et aux 163.000 Peugeot 2008, deux modèles cousins, produits en 2014. DES COMPROMIS POUR LA PROCHAINE C3 ? L'esprit Cactus, incarné notamment par les coussins en plastique de couleur protégeant les portières, est appelé à essaimer sur d'autres véhicules, mais dans des proportions qui n'ont pas encore été tranchées. La deuxième voiture concernée sera la future C3, qui sera produite en Slovaquie autour de 2016-2017, une fois que la génération actuelle aura terminé sa carrière à l'usine de Poissy (Yvelines). "Il y aura des 'airbumps' sur C3, les opérations sont bien lancées", indique une source proche du dossier. "En revanche, il n'est pas dit qu'ils seront proposés en série, ou seulement en option. La décision devrait être prise mi-2015." Linda Jackson a confirmé cette éventualité, tout en précisant que les arbitrages n'avaient pas encore été rendus: "C'est possible, mais ce n'est pas défini." Elle a ajouté que les retours des clients étaient actuellement en cours d'analyse. "La prochaine 'Cactus' ne sera pas un modèle 'en plus' comme l'est actuellement la C4 Cactus, mais un renouvellement majeur, celui de la C3", commente Denis Schemoul, analyste chez IHS. "Il est donc probable qu'il y ait davantage de place pour le compromis et moins de prise de risque dans la construction de la gamme." La stratégie de redressement économique du groupe PSA PEUP.PA passe notamment par une plus grande différenciation entre les trois marques du constructeur, Peugeot, Citroën et DS. La C4 Cactus se veut une réponse aux aspirations d'une clientèle attirée par des véhicules plus "low cost", notamment via l'utilisation d'une base de voiture de taille inférieure et en proposant, en France, un prix de départ de 14.000 euros, contre 18.000 euros pour la C4 classique. (Avec Laurence Frost, édité par Marc Angrand)

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant