SALON-Airbus engrange 18 mds de commandes au 2e jour de Farnborough

le
0
    * AirAsia signe une commande de 100 A321neo 
    * L'indienne GoAir signe un protocole d'accord pour 72 
A320neo 
    * Qatar Airways rachète 10% de la compagnie LATAM 
 
    par Tim Hepher et Conor Humphries 
    FARNBOROUGH, Grande-Bretagne, 12 juillet (Reuters) - Airbus 
 AIR.PA  a engrangé pour 20 milliards de dollars (18 milliards 
d'euros) de commandes mardi au deuxième jour de Farnborough 
mais, selon des responsables du secteur, le fait que  salon 
britannique soit moins actif qu'à l'accoutumée confirme que la 
dynamique commerciale ralentit. 
    Le PDG de la compagnie malaisienne AirAsia  AIRA.KL  Tony 
Fernandes a signé une commande de 100 A321neo, version 
remotorisée du monocouloir d'Airbus de 185 sièges, pour 
accompagner son expansion en Asie.  
    La valeur totale du contrat atteint 12,6 milliards de 
dollars aux prix catalogue, mais le prix réel qu'AirAsia paiera 
devrait être inférieur, la compagnie ayant déjà commandé des 
centaines d'avions, devenant ainsi l'un de principaux clients 
d'Airbus. 
    Selon une source proche des négociations, AirAsia devrait 
payer moins cher ses A321neo que sa précédente commande 
d'A320neo, pourtant plus petits, même si le directeur commercial 
d'Airbus John Leahy a insisté sur le fait que le prix des 
A321neo augmentait.      
    Tony Fernandes a déclaré lors d'une conférence de presse que 
les A321neo s'ajouteraient aux A320neo et ne les remplaceraient 
pas.  
    "Avec ces avions, nous comptons atteindre le seuil des 100 
millions des passagers dans un avenir relativement proche", 
a-t-il dit. 
    Des sources proches du dossier ont indiqué dimanche à 
Reuters que le groupe basé à Kuala Lumpur étudiait une double 
cotation à Hong Kong et préparait la création d'une coentreprise 
en Chine afin de devenir une compagnie panasiatique. 
    AirAsia a cependant indiqué dans un communiqué mardi qu'il 
n'étudiait actuellement aucune proposition de coentreprise et 
n'envisageait pas officiellement de double cotation. 
    Mais Tony Fernandes a dit à des journalistes que si AirAsia 
avait l'occasion de se développer en Chine, la société serait "à 
100% là-bas". 
    AirAsia cherche à desservir des villes de deuxième ou 
troisième ordre en Chine, a-t-il ajouté, précisant que le 
nouveau chef de la compagnie en Asie du Nord avait pour objectif 
clair d'y développer des activités. 
    La compagnie indienne GoAir a de son côté signé un protocole 
d'accord pour l'achat de 72 A320neo, version remotorisée du 
monocouloir d'Airbus, d'une valeur d'environ 7,7 milliards de 
dollars aux prix catalogue. 
    Chez les motoristes, CFM  GE.N  SAF.PA  et Pratt & Whitney 
 UTX.N  bouclent eux aussi leurs négociations pour fournir des 
moteurs aux A321neo. 
    Airbus et Boeing  BA.N  ont relevé lundi leurs prévisions à 
20 ans pour la demande d'avions neufs, pariant que la croissance 
des richesses en Asie continuera à stimuler le trafic aérien et 
compenser les chocs macroéconomiques.   
    Mais des analystes ont mis en garde sur le fait que les 
risques économiques - du ralentissement de la croissance en 
Chine au Brexit - pourraient freiner le flux de commandes, 
craignant même des annulations dans les gros porteurs. 
     
    DES COMMANDES SERAIENT REECHELONNEES 
    Certains participants du salon ont en effet fait état d'une 
baisse des négociations de commandes par rapport aux années 
précédentes - Farnborough alternant avec le Bourget près de 
Paris. 
    Le directeur commercial d'Airbus John Leahy a estimé que 
l'augmentation prévue de la production de la famille A320 
d'Airbus était "encore garantie"  . 
    Mais certaines compagnies ayant dominé les commandes des 
précédents salons rééchelonneraient discrètement leurs commandes 
auprès d'Airbus et Boeing, selon des sources du secteur. 
    "Tant pour Boeing que pour Airbus, la question n'est pas 
tant de savoir si tous les avions qu'ils produisent trouveront 
preneurs, mais qui seront les acquéreurs et à quel prix ils 
achèteront les appareils", résume Bertrand Grabowski, analyste 
chez DVB Bank. 
    Soulignant la montée en puissance constante de l'Asie et du 
Moyen-Orient, Qatar Airways a annoncé l'achat de jusqu'à 10% de 
la premier compagnie d'Amérique latine, LATAM Airlines  LAN.SN  
pour 613 millions de dollars. 
    La compagnie du Golfe avait déjà acheté l'an passé 
15%d'International Airlines Group  ICAG.L , propriétaire de 
British Airways et membre de l'alliance Oneworld comme Qatar et 
LATAM. 
    Boeing a annoncé de son côté qu'un client chinois resté 
anonyme avait signé en engagement pour l'acquisition de 30 
avions de la famille 737, un contrat d'une valeur de plus de 
trois milliards de dollars aux prix catalogue. 
    La compagnie chinoise Kunming Airlines a pour sa part signé 
un protocole d'accord pour l'achat de 10 737 MAX 7 valant au 
total 660 millions de dollars au prix catalogue. 
    Airbus a également annoncé une commande de la compagnie 
allemande Germania pour 25 A320neo d'une valeur de 2,68 
milliards de dollars aux prix catalogue. 
 
 (Avec Cyril Altmeyer, Sarah Young et Andrea Shalal, édité par 
Benjamin Mallet) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant