SALON-Airbus dévoile son A380plus, plus économe et plus rempli

le
0
    PARIS, 18 juin (Reuters) - Airbus  AIR.PA  a dévoilé 
dimanche une version améliorée de son A380, espérant relancer le 
programme de son très gros porteur avec un intérieur reconfiguré 
et de nouvelles ailettes permettant de réduire la consommation 
de carburant de jusqu'à 4%. 
    En avril déjà, l'avionneur européen avait présenté la 
nouvelle cabine, avec une réduction de la taille des escaliers 
pour permettre d'installer davantage de sièges et diminuer ainsi 
les coûts d'exploitation.  
    Reuters avait révélé en mars ce projet de réaménagement 
intérieur et de nouvelles ailettes.   
    Airbus a dévoilé ces dernières au Salon du Bourget, sur un 
appareil appartenant au Musée de l'air et de l'espace et portant 
sur son fuselage et ses ailes la nouvelle appellation 
"A380plus". 
    "L'A380plus est un moyen efficace d'apporter une performance 
opérationnelle améliorée et encore plus économique en même 
temps", a déclaré le directeur commercial d'Airbus, John Leahy, 
dans un communiqué. 
    Selon Airbus, les modifications permettront de réduire le 
coût par siège de 13% par rapport à la version actuelle de 
l'A380, le plus gros avion du monde. 
    L'A380plus aura au décollage plus de poids, 578 tonnes au 
maximum, ce qui lui permettra au choix de transporter 80 
passagers de plus ou de parcourir 300 milles nautiques de plus. 
    Ses vérifications techniques seront en outre plus espacées 
dans le temps, augmentant sa durée de service entre deux et 
réduisant les coûts de maintenance. 
    L'idée d'un escalier plus étroit, de même que l'ajout de 
saumons d'ailes (extrémités des ailes) verticaux, est d'abaisser 
les coûts d'exploitation des deux ponts de l'appareil tout en 
renforçant les économies de carburant. 
    Le réaménagement de la cabine doit permettre d'ajouter 40 à 
50 sièges en configuration standard, portant le total à plus de 
600 places. 
    L'ajout de saumons d'ailes verticaux, plus généralement 
installés sur des avions monocouloirs plus petits, vise pour sa 
part à diminuer la consommation de kérosène en réduisant la 
résistance à l'air. 
    Airbus espère avec ces modifications relancer les ventes de 
son superjumbo qui ont décliné ces dernières années en raison 
des avancées des bimoteurs moins chers à faire voler et à 
entretenir.     
 
 (Victoria Bryan, Véronique Tison pour le service français) 
 

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant