Salman Rushdie confronté aux musulmans indiens

le
0
On croyait les menaces des conservateurs de l'islam contre l'écrivain Salman Rushdie enterrées depuis longtemps. Elles resurgissent à l'occasion du Festival du Livre de Jaipur, qui aura lieu du 20 au 24 janvier.

Viendra, viendra pas? L'auteur des Versets sataniques devait être la vedette du Festival du Livre de Jaipur, la capitale du Rajasthan, cuvée 2012. Il en est devenu le casse-tête. Inviter Rushdie, c'était compter sans la pugnacité des conservateurs de l'islam indiens. Ils ne font pourtant pas si souvent parler d'eux, et se sont jusqu'ici illustrés par leur modération, condamnant notamment l'utilisation de l'islam à des fins terroristes.

Mais pour une raison que la raison ignore, ils viennent de monter au créneau, demandant aux autorités indiennes à Delhi et au Rajasthan, de faire en sorte que la visite de l'écrivain soit annulée.

Il y a une semaine, Abdul Qasim Nomani, le recteur de Darul Uloom de Deoband (Uttar Pradesh, nord de l'Inde), la plus célèbre école coranique du sous-continent, leur a envoyé une lettre demandant d'interdire l'entrée de Rushdie en Inde.

«Il ne s'agit pas de lancer une fatwa de mort contre Rushdie, s'est défendu Abdul Qasim Nomani, mais au nom

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant