Sale dimanche pour Angela Merkel ?

le
0
Angela Merkel confrontée à la montée du parti nationalise AfD.
Angela Merkel confrontée à la montée du parti nationalise AfD.

Angela Merkel risque de passer encore un très mauvais dimanche. Alors que les Berlinois se rendent aux urnes pour élire leur Parlement régional et leur maire, tous les signaux sont au rouge : les sondages sont mauvais pour son parti, le fade candidat local de la CDU n'est pas populaire et l'AfD, le petit dernier sur l'échiquier politique allemand, risque fort deux semaines après sa percée (plus de 20 % des voix) dans le Land de Mecklembourg-Poméranie-antérieure, de cartonner à nouveau dans la capitale allemande. Les derniers sondages lui donnent entre 12 et 15 %, ce qui équivaut à un ras de marée dans une ville réputée rebelle et traditionnellement de gauche. C'est donc vers ce petit parti que personne ne prenait vraiment au sérieux il y a quelques mois encore que tous les regards sont tournés aujourd'hui.

Si Michael Müller, le maire sortant social-démocrate peu charismatique, a toutes les chances de sauver sa peau, ce ne sera sans doute pas sans y laisser des plumes. Les sondages prévoient des pertes importantes pour le SPD. Tout indique quer Michael Müller sera incapable de reconduire, comme il le souhaite, la coalition SPD-CDU qui gouverne Berlin depuis cinq ans. Très affaiblie la CDU ne pourra vraisemblablement pas faire l'appoint des voix nécéssaires à la formation d'une Grande Coalition. Le SPD sera forcé de trouver d'autres partenaires de coalition: les Verts et die Linke, le parti à la gauche de la gauche au sein d'une grande...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant