Salaires des ministres, la baisse de 30% est actée

le
0

(lerevenu.com) - Il revenait à l'exécutif de fixer le traitement du président de la République, du Premier ministre et des membres du gouvernement. En effet, dans sa décision du 9 août dernier, le Conseil constitutionnel avait déclaré les dispositions de la loi de finances rectificative contraires au principe de séparation des pouvoirs.

La rémunération brute du président de la République et du Premier ministre est donc désormais officiellement de 14 910 euros au lieu de 21 300 euros, avant le 15 mai dernier, sans compter les avantages en nature (logement et voiture de fonction, transports aériens, cuisine, résidences secondaires?). Celle d'un ministre est désormais de 9 940 euros (au lieu de 14 200 euros) et celle d'un secrétaire d'État de 9 443 euros (au lieu de 13 490 euros).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant