Salah Abdeslam pris avec de la drogue en février aux Pays-Bas

le
1

AMSTERDAM, 18 novembre (Reuters) - Salah Abdeslam, le suspect activement recherché en France et en Belgique pour son implication dans les attentats de vendredi soir à Paris et Saint-Denis, a été condamné en février dernier au paiement d'une amende pour possession de drogue, annonce mercredi la police néerlandaise. Salah Abdeslam, un de ses frères et un troisième homme avaient été interceptés à la frontière belge lors d'un contrôle de routine, dit un communiqué. Il était en possession de "drogues douces", une qualification qui désigne aux Pays-Bas le haschich alors qu'il rentrait en Belgique. Il avait été condamné à une amende de 70 euros. Avant les attentats, Salah Abdeslam tenait un bar à Molenbeek, un quartier de l'agglomération bruxelloise, qui a fait l'objet d'une fermeture administrative il y a deux semaines après l'établissement d'un rapport de police faisant état d'un trafic et de consommation de drogue dans l'établissement au cours de l'été. (Anthony Deutsch; Nicolas Delame pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • f5gbi le mercredi 2 déc 2015 à 15:26

    C'est pareil en France, on ne fait rien !