Sakho : « C'était juste merveilleux »

le
0

Buteur décisif dans la folle remontée de Liverpool contre le Borussia Dortmund jeudi en quart de finale retour de la Ligue Europa (4-3), Mamadou Sakho a fait part de son bonheur, tout en soulignant le rôle de Jürgen Klopp, le manager des Reds.

Voilà une soirée que Mamadou Sakho n’oublier pas de si tôt. Déjà double buteur mémorable lors de la victoire de l’équipe de France sur l’Ukraine en barrage qualificatif pour la Coupe du Monde 2014 (3-0), le défenseur de Liverpool y est encore allé d’une réalisation qui restera dans les mémoires jeudi. Son but sur corner a permis aux Reds de revenir à 3-3 contre le Borussia Dortmund en quart de finale retour de la Ligue Europa, dix minutes avant que Dejan Lovren n’offre la qualification à son équipe dans le temps additionnel (4-3). « C’était juste merveilleux, a soufflé Mamadou Sakho au micro de beIN Sports après la rencontre. Dans le football, ce qu’il y a de plus fort, ce sont ces victoires. On travaille tous les jours à l’entraînement pour pouvoir jouer ces rencontres. Quand on en sort avec la victoire au bout, on savoure. On peut être fiers de nous, on a joué avec le cœur. Le public a été extraordinaire, ce n’est pas rien que ce stade est mythique, avec la plus belle ambiance d’Angleterre. Ce sont des moments magiques, magnifiques. »

Sakho : « Le discours du coach a su remobiliser les troupes »

D’autant plus que son équipe était bien mal engagée, en étant menée 0-2 après dix minutes et 1-3 à l’heure de jeu. « On a pris deux buts sur des pertes de balle au milieu de terrain et ils ont réussi à nous transpercer facilement en défense, a analysé Sakho. Ça a été deux buts bien amenés de leur part, avec aussi des erreurs de notre côté. Mais on voit qu’ils en prennent quatre au final. Ça a été un match équilibré. Le coach nous a toujours encouragés, à la mi-temps aussi. Il nous a dit qu’on n’avait rien à perdre et qu’il fallait y croire, jouer pour nos proches, nos familles et ce public extraordinaire. Le discours du coach a su remobiliser les troupes. » A l’image de sa joie très démonstrative, tel l’Incroyable Hulk. « C’était spontané. Je l’avais déjà fait quand j’avais marqué un but avec le PSG à l’époque. Je ne marque pas souvent, mais c’est mon petit truc à moi. » Attention, Cristiano Ronaldo a de la concurrence.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant