Saison régulière : Fin de série pour Miami, Carter-Williams et Oladipo historiques

le
0
Saison régulière : Fin de série pour Miami, Carter-Williams et Oladipo historiques
Saison régulière : Fin de série pour Miami, Carter-Williams et Oladipo historiques

Fin de série pour Miami. Après une série de dix victoires consécutives, le Heat s'est incliné mardi sur son parquet face à Detroit (97-107). LeBron James (23 points, 6 passes et 5 rebonds) n'a pu aider son équipe, privée de Dwyane Wade, face à des Pistons solides dans la raquette. Si la marque est plutôt bien répartie du côté de Detroit, Andre Drummond s'est particulièrement mis en valeur avec 10 points mais surtout, 18 rebonds.

Pour les Nets, également défaits à domicile, les choses ne s'améliorent pas. Les hommes de Jason Kidd, battus par Denver (87-111), sont incapables depuis le début de la saison, d'enchaîner deux victoires consécutives. Avec un affligeant 2/16 à 3 points, ils pouvaient difficilement espérer s'imposer face aux Nuggets qui ont shooté à 50,6% sur l'ensemble du match (38,9% à 3 points). Le Français Evan Fournier a passé 6 minutes sur le parquet pour Denver mais n'a eu le temps de ne prendre qu'un rebond (0/1 au tir). En sortie de banc, c'est son coéquipier russe Timofey Mozgov qui s'est illustré avec un double-double (17 points, 20 rebonds).

Les rookies font le show

L'attraction de la soirée était véritablement du côté de Philadelphie où les 76ers ont eu besoin de deux prolongations pour s'imposer face à Orlando (126-125). Ce sont les deux rookies, Michael Carter-Williams (Philadelphie) et Victor Oladipo (Orlando), qui ont fait le show et en ont profité pour rentrer dans l'histoire. Les deux favoris pour le titre de « Rookie of the year » ont chacun inscrit un triple-double : 27 points, 10 passes et 12 rebonds pour Carter-Williams, 26 points, 10 passes et 10 rebonds pour Oladipo. Jamais dans l'histoire de la NBA, deux rookies n'avaient inscrit un triple-double dans une même rencontre.

Mais les deux hommes n'ont pas été les seuls à noircir la feuille de stats dans cette rencontre. Du côté du Magic, Arron Afflalo et Glen Davis ont respectivement marqué 43 et 33 points pour leur équipe. En face, Evan Turner (24 points, 5 passes, 6 rebonds) et Thaddeus Young avec son double-double (25 points, 12 rebonds) ont également profité de ce match pour s'illustrer.

Durant fait plier les Kings

De sont côté, Sacramento, privé de son pivot DeMarcus Cousins, a fait mieux que résister sur son parquet face à Oklahoma City (95-97). Mais après un shoot raté d'Isaiah Thomas (24 points dont 21 dans le dernier quart-temps) pour arracher la prolongation, les Kings ont fini par céder face à un Kevin Durant impeccable (27 points, 11 rebonds).

Dans les autres matchs de la soirée, Golden State, avec un grand Stephen Curry (27 points, 10 passes), s'est imposé à domicile face à Toronto (112-103), tout comme Boston (108-100 contre Milwaukee), Memphis (110-91 contre Phoenix) et Dallas (89-82 contre Charlotte).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant