Saison 2017 : La Commission F1 valide des monoplaces plus larges et performantes

le
0
Saison 2017 : La Commission F1 valide des monoplaces plus larges et performantes
Saison 2017 : La Commission F1 valide des monoplaces plus larges et performantes

Alors que le nouveau format de qualifications a été validé, la Commission F1 a également publié une première mouture des évolutions techniques prévues pour 2017. Si les monoplaces devraient gagner en performances, ce ne serait pas au niveau indiqué dans un premier temps.

Depuis des mois, les écuries de F1 annoncent que la révolution prévue pour 2017 apportera des monoplaces plus de six secondes plus rapides qu’actuellement. Mais il semble que ce ne sera finalement pas le cas. S’il est acquis qu’un gain de performances aura lieu dès la saison prochaine, il ne devrait être que d’environ trois secondes, allant jusqu’à cinq en fonction du circuit. Cet élan serait limité par les pneumatiques, Pirelli n’étant pas en mesure de fournir des pneus suffisamment tendres pour répondre en sécurité aux forces que les monoplaces étudiées dans un premier temps généreraient. Reste l’objectif de « créer des voitures plus excitantes ».

Des pneus et des ailerons plus larges

Ce que l’on peut retenir des propositions faites pour la saison 2017, c’est qu’elles se rapprochent plus des propositions de McLaren que de celles des autres écuries. Si les pneumatiques fournis par Pirelli devraient gagner en largeur, de l’ordre de 25%, il en serait de même pour les ailerons. Si l’aileron avant devrait quinze centimètres en largeur et prendre une forme en V, il devrait voir son design simplifié pour réduire son importance dans le comportement des monoplaces et, donc, permettre à deux pilotes de se suivre de beaucoup plus près et de pouvoir se doubler plus facilement. A l’arrière, le design de l’aileron devrait revenir à celui vu avant 2009, soit un aileron plus large, plus bas et avec des côtés inclinés. Enfin, le diffuseur devrait à nouveau prendre une importance dans le fonctionnement aérodynamique des monoplaces, avec des dimensions revues à la hausse. Mais, en contrepartie, les monoplaces devraient passer de 702 à 722kg.

Vers une protection du cockpit

En réaction aux divers accidents dans le monde, dont le décès accidentel de Justin Wilson en fin de saison dernière en IndyCar, les F1 devraient être munies d’un système de protection de la tête des pilotes dès 2017. Si l’idée d’une visière transparente entourant l’intégralité du cockpit est encore en discussion, l’utilisation du système « halo » mis au point par Mercedes, qui verrait le cockpit entouré par un arceau fixé sur les côtés et le devant de la tête du pilote, est privilégié suite à des recherches menées par la FIA. Toutes ces évolutions sont loin d’être actées de manière définitive, les écuries, la FOM, la FIA et Pirelli ont obtenu deux mois de délai supplémentaire pour arriver à fixer le règlement 2017, soit jusqu’à fin avril. Mais cette date limite pourrait venir trop rapidement pour que tout soit finalisé, ce qui pourrait remettre cette révolution à 2018.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant