Saison 2015 : Bernie Ecclestone pense à une grille à 14 voitures

le
0
Saison 2015 : Bernie Ecclestone pense à une grille à 14 voitures
Saison 2015 : Bernie Ecclestone pense à une grille à 14 voitures
Alors que Marussia et Caterham sont absentes du Grand Prix des Etats-Unis disputé ce week-end, Bernie Ecclestone, le grand argentier de la F1, craint de voir la grille de départ de nouveau réduite en 2015.

De dix-huit voitures au départ lors du Grand Prix des Etats-Unis ce week-end, la grille de départ des Grands Prix de F1 pourrait descendre à quatorze monoplaces la saison prochaine. C'est en tout cas ce que craint Bernie Ecclestone, le grand argentier de la discipline. « Cela pourrait tomber à 14 voitures, a affirmé Mister E au micro de Sky Sports F1. Si nous perdons deux équipes de plus, c'est ce qui se passera. Je suis dans l'incapacité de vous dire si cela arrivera ou non. Mais si nous conservons un plateau avec 18 voitures au départ, alors il n'y aura aucun problème. » Alors que le paddock a déjà perdu Marussia et Caterham pour la fin de la saison, les déclarations de Bernie Ecclestone peuvent viser Sauber, dont les difficultés financières sont avérées, mais aussi Lotus qui reste sur l'échec de l'arrivée de nouveaux investisseurs la saison passée et sur une saison manquée. Mais s'il ne reste que sept écuries en F1, sans compter le Haas F1 Team qui arrivera en 2016, sans doute que la FIA et la FOM vont convaincre les écuries « encore en vie » d'aligner plus vite que prévu une troisième voiture pour combler artificiellement le vide. Une grille à 21 voitures, et à 21 voitures performantes, ce sera sans doute plus vendeur qu'une grille à 14 ou une grille à 22 avec huit voitures abonnées au fond de grille...

Bernie Ecclestone a aussi fait une sortie remarquée concernant un sujet qui le fait pester depuis plusieurs mois : les moteurs. « Il nous faut changer les règles. Il nous faut nous débarrasser de ces moteurs car ils n'apportent rien à personne, a affirmé Mister E. Ce n'est pas la Formule 1. » A ce sujet, il n'est pas sur que le « grand manitou » de la F1 soit un jour entendu étant donné que l'arrivée des moteurs V6 turbo hybrides a été décidée par les motoristes après des années de négociations, que ce sont des moteurs dans l'air du temps avec l'utilisation d'énergies renouvelables et une réduction drastique des émissions polluantes... mais surtout les motoristes ont dépensé des dizaines de millions d'euros dans le développement de ces moteurs, et ce n'est pas pour tout jeter à la poubelle un an après leur introduction...

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant