Saison 2014 : La Dorna met la pression sur Suzuki

le
0
Saison 2014 : La Dorna met la pression sur Suzuki
Saison 2014 : La Dorna met la pression sur Suzuki

L?usine Suzuki pourrait réintégrer le championnat du monde de vitesse en 2014. Mais pour cela, elle devra forcément acquérir une équipe privée déjà existante et ne pourra pas « recréer » sa propre structure. Cette décision a été prise pour protéger le personnel et les pilotes des équipes engagées. Fin 2011, avec l?arrêt de son programme, Suzuki avait laissé sur le carreau beaucoup de gens. Si le constructeur revient en 2014, il sera obligé de fonctionner et de fournir un team déjà existant. Comme ça, en cas de retrait soudain, l?équipe lésée pourra continuer l?aventure et trouver un partenariat avec un autre constructeur.

En bref, si Suzuki veut revenir, les japonais devront forcement acquérir une des équipes satellites actuelles ou CRT. D?ailleurs, NGM Forward et Aspar ont déjà manifesté un certain intérêt pour travailler avec le constructeur nippon. Cette nouvelle a été accueillie avec joie par Hervé Poncharal, président de l?IRTA (association qui représente l?intérêt des teams) : « C?est la meilleure solution possible si Suzuki veut revenir. Avant, les usines venaient avec leur propre équipe, leur propre organisation. A la base c?était une bonne chose. Mais en admettons qu?une équipe soit amenée à se retirer pour des problèmes économiques, cela devient très problématique. Cela réduirait aussi le nombre de moto sur la grille » a réagi le Français également team manager de Tech-3 MotoGP. Il a également expliqué que ce type de fonctionnement n?était pas une nouveauté pour Suzuki : « Par le passé, quand ils sont arrivés en MotoGP, ils ont acquis une structure qui existait déjà. Elle avait été crée par Paul Denning et le mythique Garry Taylor ».

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant