Saisie de drogue dans une voiture du Vatican

le
0
SAISIE DE DROGUE DANS UNE VOITURE DU VATICAN
SAISIE DE DROGUE DANS UNE VOITURE DU VATICAN

LYON (Reuters) - Deux italiens interpellés le 14 septembre à Chambéry, en Savoie, à bord d'une voiture immatriculée au Vatican contenant des stupéfiants, devraient être présentés jeudi à un juge.

Le parquet de Chambéry a fait savoir qu'une information judiciaire pour trafic de stupéfiants serait ouverte.

Le véhicule contenait quatre kilos de cocaïne et 200 grammes de cannabis. Il a été identifiée comme appartenant à Jorge Maria Mejia, cardinal argentin de 91 ans, bibliothécaire au Vatican.

Le porte-parole du Vatican, Frederico Lombardi, a confirmé les faits à demi-mot. "Je ne démens pas que la voiture ait été arrêtée en France avec de la drogue à son bord", a-t-il dit.

Mais il s'est aussitôt employé à disculper le cardinal Mejia : "Le cardinal Mejia est une personne très malade et qui n'a rien à voir avec cette histoire."

"Son secrétaire, un prêtre qui s'occupe de lui, a dit que cette voiture devait être envoyée au garage pour un entretien et des réparations. A l'évidence, la personne à qui la voiture a été confiée pour l'amener au garage l'a utilisée à d'autres fins", a-t-il expliqué.

Selon les premières investigations, la voiture serait partie en Espagne pour récupérer des stupéfiants. C'est à son retour, alors qu'elle filait vers l'Italie, qu'elle a été arrêtée au péage de Chambéry. Les deux passagers italiens, âgés de 30 et 41 ans, n'avaient pas de passeports diplomatiques mais pensaient échapper aux contrôles grâce aux plaques du Vatican.

(Catherine Lagrange, avec Pullella à Rome, édité par Emmanuel Jarry)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant