Sainté éteint la mèche du Beitar

le
0
Sainté éteint la mèche du Beitar
Sainté éteint la mèche du Beitar

Mal embarqués en début de rencontre, les Verts ont réalisé un match correct pour tenir une victoire à l'extérieur (1-2) qui les rapprochent de la phase de poules de la C3. Match retour jeudi prochain (20h45) à Geoffroy-Guichard.

Beitar Jérusalem 1-2 Saint-Étienne

Buts : Idan Vered (8e), pour le Beitar ; Fabien Lemoine (15e), Florentin Pogba (30e) pour les Verts

Ils ont beau connaître le Chaudron comme leur poche, dans la Ville sainte on leur promettait une marmite sacrément bouillonnante. Où supporters du Beitar déchainent leur passion et le groupe ultra, la Familia, déverse sa haine. " Faites passer le message aux Stéphanois : si Jérusalem se situe en altitude, il fera chaud au coup d'envoi. Ils peuvent perdre facilement deux kilos au cours de ce match ", prévenait Ludovic Obraniak, qui a déjà goûté à l'ambiance made in Beitar depuis son arrivée dans le championnat israélien l'été dernier. Alors, sur le terrain ? La chaleur du Teddy Stadium, les Stéphanois n'ont pas mis longtemps à la percevoir, certes, mais ils repartent finalement avec une victoire 2-1 qui leur ouvre un boulevard vers les phases de poule.

Sainté à réaction


Pas tout à fait remplie, l'enceinte est surchauffée dès le début de la rencontre. Le Beitar fait le forcing. Et le stade exulte dès la 8e minute de jeu. Idan Vered profite des errements de la défense stéphanoise pour ajuster Ruffier à bout portant. 1-0, les Verts avaient pourtant déjà été prévenus sur la première occasion de la rencontre, lorsque la tête de Shechter frôle d'un souffle la cage stéphanoise (2e). Ça commence bien. Mais comme c'est déjà une habitude cette saison dans le Forez, Saint-Etienne a du répondant. Fautif sur l'ouverture du score en ratant un contrôle banal dans la zone de vérité, Kévin Théophile-Catherine se rattrape vite en adressant un centre décisif à Fabien Lemoine. Oublié au second poteau, le milieu de terrain de retour dans le groupe stéphanois, se jette en renard des surfaces (1-1, 15e).


Plus qu'un précieux but à l'extérieur, cette première cartouche stéphanoise anesthésie les ardeurs des Jaune et Noir. Revirement du momentum oblige, les hommes de Christophe…








Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant