Saint-Yorre : de l'arsenic dans l'eau du robinet

le
0
En France, la quasi totalité de la contamination de l'eau potable à l'arsenic est d'origine naturelle. Une pollution très surveillée et traitée en raison de sa grande toxicité.

Il y a de l'arsenic dans l'eau de Saint -Yorre. Mais attention prévient Joseph Quchna, le 1er adjoint au maire de la ville auvergnate «il ne s'agit pas de l'eau minérale mise en bouteille et qui fonctionne sur un circuit à part mais de l'eau potable de la commune». Si l'économie locale est sauve, les habitants de la ville ont dû se contenter des distributions de bouteilles effectuées par la mairie. Jusqu'à ce que le taux observé (17µg/l) rentre dans les clous. En 1993, l'OMS a diminué le seuil de toxicité de 50µg d'arsenic pour un litre d'eau à 10 µg/l. Ce niveau a été repris en 2001 dans le droit français.

Aussi impressionnant que le phénomène puisse paraître, il n'est pas exceptionnel. «Les concentrations anormales d'arsenic sont très répandues sur l'ensemble de la région auvergnate», souligne Philippe Vigouroux qui s'occupe de la question des eaux thermales et des eaux minérales au sein du BRGM (organisme référent dans les sciences de la terre). Du pois

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant