Saint-Valentin : des terrains à prix cassés pour les couples!

le
0

Aux États-Unis, une ville a organisé ce «Valentine’s Day Land Sale.» Le principe: vendre des terrains à 1000 dollars aux couples... qui s’engagent à y construire une maison et à y vivre pendant au moins 5 ans!

Votre couple scellé par un promoteur immobilier... C’est un peu le message qui ressort de cette initiative originale prise par la ville de Newark, dans le New Jersey. Le «Valentine’s Day Sale» se déroulera dans cette ville aujourd’hui, de 9 heures le matin à minuit, raconte le site de CNN. L’objectif: vendre les terrains vacants appartenant à la municipalité à des prix cassés, uniquement pour les couples désireux de faire construire une maison. Seule obligation: y vivre ensemble pendant au moins cinq ans.

Peu importe son métier, ses opinions politiques, la règle est la même pour tout le monde: premier arrivé, premier servi. Et l’idée semble avoir son petit succès. «Nous avons en moyenne 30 à 40 appels par heure», se réjouit Adofo Wilson, l’adjoint au maire chargé de l’Économie de la ville, avant d’ajouter: «Je leur dis à tous la même chose: je n’ai qu’une centaine de lots, donc tâchez d’arriver tôt!»

Newark, l’une des villes les plus dangereuses du pays

Cette symbolique de l’amour et de la stabilité - acheter et s’installer avec son conjoint, c’est un grand pas! - n’est pourtant pas celle que l’on retient de la ville de Newark, qui est constamment citée dans les classements des villes les plus dangereuses du pays. Près d’un quart de ses habitants y vit en dessous du seuil de pauvreté, et moins d’un quart de la population est propriétaire de son logement. Une situtation que la ville tente d’inverser, notamment par cette initiative.

«Nous voulons nous servir du message véhiculé par la Saint-Valentin portant sur l’amour et les relations de couple pour y associer celui de la création de richesse et de stabilité», explique Adofo Wilson, qui ne cache pas non plus son ambition de «reconstruire les communautés de sa ville à partir de la fondation de base: la famille». Les couples sont d’ailleurs invités à participer même s’ils n’habitent pas actuellement à Newark. Les lots qui seront vendus pourront être consultés sur le site web de la ville.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant