Saint-Tropez : l'Élysée vole au secours de la Voile Rouge

le
3
Alerté par le propriétaire de la célèbre paillote people, menacée de disparition avec ses 50 salariés, le cabinet du chef de l'État a saisi le préfet de la région PACA.

Alors que la Voile Rouge, mythique paillote people de Saint-Tropez, se trouve dans une impasse et un imbroglio judiciaire l'empêchant d'ouvrir cette année pour la première fois depuis quarante ans, le cabinet du président de la République vient de se saisir du dossier.

Saisi par le collectif de défense des 50 salariés de l'établissement, le chef de cabinet de François Hollande, Pierre Besnard, a demandé au préfet de la région Paca et des Bouches-du-Rhône, par un courrier daté du 28 juin, d'étudier le cas de la Voile Rouge en vue d'une autorisation d'ouverture temporaire de trois mois des installations «démontables et relevables», conformes à la réglementation et aux décrets du 26 mai 2006 et 23 novembre 2011 sur les attributions de plage.

François Hollande «très attentif»

«Vous le savez, Monsieur François Hollande est très attentif aux préoccupations des dirigeants d'entreprise, précise le "Château" dans une lettre au propriétaire de la Voile Ro

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • baljo le jeudi 28 juin 2012 à 18:15

    La voile rouge on s'en tape et de toutes façons on a pas les moyens d'engraisser des gens pleins au as, mais qui arrosent alentour. Faites place nette et que la justice travaille ainsi que les écolos.

  • j.delan le jeudi 28 juin 2012 à 18:05

    Et où donc déjeunera la gauche caviar cet été ?

  • birmon le jeudi 28 juin 2012 à 18:00

    Encore un copinage!