Saint-Sylvestre : moins de 950 voitures brûlées

le
0
Ce bilan, que ne réfute pas le ministère de l'Intérieur, est lié à un quadrillage policier serré, mais aussi aux interdictions de vente de bidons d'essence et à la non-divulgation de palmarès.

Un peu moins de 950 voitures ont été incendiées lors de la dernière nuit de la Saint-Sylvestre, soit environ 20 % de moins que l'année précédente. Se refusant à confirmer, ni à infirmer officiellement ces données statistiques, le ministère de l'Intérieur se félicitait cependant mardi de cette bonne tendance en invoquant plusieurs raisons. La première, de nature psychologique, tiendrait au fait même d'avoir refusé de dresser un bilan officiel pour éviter de « provoquer tout phénomène de propagation et de surenchère  ».

«Je n'entrerai pas dans le jeu de ceux qui tentent de faire du réveillon de la Saint-Sylvestre un championnat de France des voitures brûlées, avait prévenu Brice Hortefeux. Il n'y aura donc - j'y veillerai personnellement - aucun palmarès des voitures brûlées dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier.» «Sachant qu'aucun résultat ne serait publié, nous sommes peut-être sortis de cette spirale entre pyromanes», espérait-o

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant