Saint-Pierre-et-Miquelon attise les tensions entre Paris et Ottawa

le
0
Depuis une vintaine d'années, la France et le Canada s'affrontent sur la répartition des zones d'exploitation maritime d'une région riche en hydrocarbures.

Saint-Pierre-et-Miquelon n'en finit pas d'attiser les tensions entre la France et le Canada. Cet archipel français d'environ 6000 habitants se situe dans l'Atlantique nord, à 25 km des côtes de Terre-Neuve, aux abords du golfe du Saint-Laurent, face au Canada. Le litige porte sur les frontières maritimes et remonte à une vingtaine d'années. Il portait au début sur la pêche. En 1988, la guerre de la morue culmine lorsque le chalutier Croix-de-Lorraine, avec à son bord des élus français, se risque dans les eaux canadiennes. Aussitôt arraisonné, son équipage se retrouvera derrière les barreaux pendant 48 heures, puis libérés après paiement d'une forte amende par l'Etat français.

Paris n'a pas vraiment reconnu l' arbitrage international intervenu en 1992. Il concède à la France 12.400 kms de zone d'expl...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant